IdeasMetric

Thèse préparée par Ali Taheri

sous la direction de Denis Cavallucci et l'encadrement de David Oget

« IdeasMetric » est un prototype d'indicateur d'efficience inventive, fruit d'un travail de recherche mené sous la direction de Denis Cavallucci. Cette réalisation entre dans l'axe de recherche principal du laboratoire de génie de la conception (LGéCo), elle est supportée par le projet DEFI (Définition de l’EFficience Inventive).  « IdeasMetric » ambitionne de mettre au point un protocole standard pour mesurer et qualifier l’inventivité d'une équipe projet en situation professionelle sur des projets à vocation innovante. Une telle mesure est proposée pour  contribuer à la quantification de l’innovation dans l'industrie. Le projet DEFI supporte financièrement, entres autres, la thèse de doctorat de M. Ali Taheri.

 


Projet DEFI; Projet de Définition de l’EFficience Inventive

 

Définition des indicateurs de l'efficience inventive pour caractériser les activités inventives en R&D

thésard Ali Taheri

sous la direction de Denis Cavallucci et l'encadrement de David Oget

Résumé

Le projet DEFI a pour ambition, dans un premier temps, de caractériser la notion d'efficience Inventive en Conception puis d'élaborer les moyens de mesure de cette dernière afin aboutir, à terme, à l'adoption des indicateurs aidants les entreprises à situer les capacités inventives collectives des acteurs de leur R&D. Par la suite, les entreprises ayant adopté ces indicateurs pourront, le cas échéant, entamer des actions d'évolution de leurs pratiques afin d'observer la valeur de ces indicateurs évoluer dans le sens recherché. Un état de l'art préliminaire nous a révélé que de nombreuses recherches sur les dimensions financières, managériales et organisationnelles ont déjà contribué à cette problématique mais avec des résultats mitigés. En revanche, peu de contributions apportent des réponses méthodologiques et technologiques au niveau des ingénieurs et de leurs pratiques en conception alors que ces derniers sont souvent au coeur de la naissance des innovations lorsqu'ils inventent. C'est sous cet angle nouveau que le projet DEFI se propose de contribuer à la métrique de l'efficience inventive en Conception.

Historique

Depuis quelques années, notre laboratoire (le LGéCo) travaille à la construction, d’abord théorique, puis déclinée en méthodes et outils, de nouvelles approches destinées a accompagner les mutations industrielles de l’ère de la qualité vers l’ère de l’innovation. Un chaînon manquant de ces travaux réside dans l’évaluation, la mesure de ce qui caractérise l'innovation afin d’aider les entreprises à entrer dans une logique de performance.

 La mesure de la performance en R&D a souvent fait l’objet d’activités de recherche notamment en économie et en gestion. Les réponses apportées sont par conséquent pour la plupart d’ordre financier et managérial et aboutissent, suite à la mise en place d’éléments de veille et d’audit, à une surveillance de rentabilité pouvant se traduire, après rédaction d'un rapport d'étonnement, par des recommandations à l’attention des dirigeants. Notre point de vue, dans ce projet, est plus spécifiquement dirigé à l’attention des responsables R&D dont les préoccupations sont aussi de prendre des décisions quant aux activités d’ingénierie à mener dans leur service. Une large part de ces interrogations concerne la façon dont ces activités peuvent être supportés par des approches différentes lorsqu'il s'agit d'accompagner les ruptures technologiques.

Le projet DEFI a été labellisé le 25 Novembre 2008 lors d'une réunion du comité de gestion du pôle de compétitivité "Véhicule du Futur". Il s'inscrit dans la logique des activités « performance de la filière » mais aussi du club R&D où des décideurs échangent sur leurs pratiques individuelles et collectives. Le projet est financé par la Région Alsace et le FEDER "Fonds Européen de Dévéloppement Régional".

Situation actuelle

Le contexte dans lequel s’inscrivent nos intentions est celui de l’innovation, dont certains fondements le singularisent du contexte classique de Qualité. Un élément encore indéfini de ce contexte, mais s'avérant nécessaire en matière d'organisation de l'innovation, est d'inscrire les départements R&D des entreprises dans une logique de performance. Une performance qui se doit d'être adaptée à des pratiques d'ingénieries évoluant de démarches classiques d'optimisation vers des démarches inventives. Un nombre considérable de mesures et de démarches auxquelles l’entreprise peut tenter de se conformer existent. Les normes, les classifications diverses, les labels, etc. participent tous aux progrès de l’entreprise, lui conférant de nouveaux statuts. Aucun label, aucune norme ne s’est encore atelée à caractériser ce que la créativité des ingénieurs produit. Pourtant cette capacité est, sans cesse, d’avantage sollicitée dans un contexte où l’innovation devient une priorité.

Clients potentiels

Toute organisation possédant un service R&D composé d’ingénieurs et chargé d’assister l’évolution des produits, des systèmes ,des biens et des services. Nous n’avons pas connaissance, à ce jour, d’une forme d’évaluation des fruits de la créativité hors la quantité d’idées par séance de créativité, le ratio entre ces idées et les brevets déposés.

 

Finalité

Permettre aux entreprises de faire évoluer leur processus R&D afin d’accroître leur efficacité à placer sur le marché des produits innovants.

Livrable

Des processus R&D dont l'inventivité sera caractérisée - Un pachtage des indicateurs d’efficience inventive et son protocole de mise en œuvre.

Nos partenaires

 

 


 Demonstrator

 

Inventive Design Performance Measurement System


 Méthodologie de recherche

 

Définition des indicateurs de l'efficience inventive pour caractériser les activités inventives en R&D

thésard Ali Taheri

sous la direction de Denis Cavallucci et l'encadrement de David Oget

 

  1. Caractériser la performance de la conception inventive en R&D (au domaine de l’automobile)
    • Bibliographie des normes existantes (un état de l'art)
    • Bibliographie des travaux de caractérisation les mots clés
  2. Caractériser les activités inventives (au domaine de l’automobile)
    • Bibliographie des travaux de caractérisation les mots clés
    • Bibliographie des travaux de décomposition des activités
    • Bibliographie de différente approche ayant proposé une caractérisation de ces activités
  3. Proposer une méthode et modéliser ses activités génériques propres au domaine de l’automobile et pour une entreprise particulière
  4. Définir  le parcours théorique d'une norme de l'émergence de son besoin, jusqu’à son acceptation sociétale comme le modèle des normes ISO (au domaine de l’automobile)
  5. Construire un réseau des problèmes d'ordre "blocage cognitif" à l'acceptation d’une nouvelle norme (au domaine de l’automobile) - Devrait être perçue comme une grandeur liée à l’esprit créatif et son efficience
  6. Construire une enquête de façon à recueillir des données réelles
    • à comprendre au sens de d’ingénieurs, les outils, les modèles, les méthodes
    • à destination des organismes que jalonne ce parcours quant à leurs perceptions
  7. Construire une méthode de décomposition des activités de R&D au domaine de l’automobile et pour une entreprise particulière
    • Visant à circonscrire le secteur observé
    • Modéliser les activités génériques
  8. Analyser et déterminer les logiques d'appréciation de leurs résultats et leurs conduites (Idéals) Pour chacune des activités R&D (au domaine de l’automobile)
  9. Proposer ce que pourraient être des résultats inventifs appréciables pour un département R&D (au domaine de l’automobile)
  10. Vérifier l'acceptation des propositions avec les partenaires

 

 


1ère Enquête