Projet TURAL - INSA de Strasbourg - FabLab

Etude des possibilités d’application du procédé de fabrication additive par faisceau d’électron (EBM,  « Electron Beam Melting ») à la réalisation de dispositifs implantables et ancillaires associés

 

 

Contextes et objectifs

Les techniques actuelles de fabrication d'implants et d'ancillaires (instruments chirurgicaux), telles que la forge ou l'emboutissage, sont très avantageuses pour la fabrication de pièces à géométries relativement simples et produites en grandes séries. En affranchissant le constructeur de la majorité des contraintes imposées par ces procédés de fabrication, l'EBM permet de proposer des produits innovants, présentant des formes nouvelles et plus anatomiques. Ne nécessitant pas non plus le recours à un outillage spécifique au design de la pièce à fabriquer, l'EBM permet également de produire à moindre coûts de petites séries, voire des pièces uniques, sur-mesures, adaptées au patient auquel elles sont destinées.

L'idée de recourir à ce procédé pour la fabrication d'instruments et dispositifs médicaux se montre donc prometteuse, mais la conception innovante de ces pièces nécessite qu'un jugement médical soit porté sur les différents produits et idées, afin de proposer des améliorations pertinentes, répondant à un réel besoin clinique. Le FabLab a permis la réalisation de prototypes en ABS, créant ainsi un support pour la nécessaire collaboration entre ingénieurs et chirurgiens.

 

 

 

Exemples de réalisations

                                                                                          

Prototype en ABS                                                                                                               Prototype en Titane