Cap'can

 

 Cap'can

 

Objectif :

Nous souhaitons concevoir un bouchon pour canette, permettant de refermer une canette mais aussi d’offrir deux débits différents.

C’est un produit visant plus un jeune public car un adulte finira, en général, sa canette en une utilisation. De plus le cap'can pourra prévenir tout risque de coupure pour le jeune utilisateur.

Enfin, dans les lieux de vente de canettes, le stockage de celles-ci est souvent négligé (humidité, poussière etc.) et il vaut mieux éviter le contact direct entre la canette et la bouche.

Démarche :

Notre première idée était de créer un système permettant simplement de refermer une canette, avec un dispositif se plaçant sous la canette et un second venant se visser dessus et disposant d'un bouchon. Cependant le pas de vis nous semblait compliqué à réaliser à l'aide de l'imprimante 3D, et le concept d'un simple bouchon pour canette existait déjà et l'innovation était donc limitée. Nous sommes alors partis sur un système offrant plusieurs débits et qui se clipse sur le dessus de la canette, idée qui à notre connaissance n'existe pas.

Conception :

Le produit se compose de deux parties, un élément permettant le raccord avec la canette, et un deuxième élément se clipsant sur le premier élément et permettant par rotation plusieurs positions (position fermée, ouverte, paille).

Plusieurs contraintes ont retenu notre attention pour la conception :

- Les différents emboîtages : Le plastique utilisé par l’imprimante 3D est relativement peu flexible, or une certaine déformation est nécessaire pour les emboîtages.

-L’étanchéité du produit : Pour assurer l'étanchéité entre les deux pièces nous avons découpé manuellement un joint en élastomère qui vient se glisser entre les deux surfaces.

-Une très grande précision sur le dimensionnement: Afin de permettre un clipsage qui maintienne d'une part de façon efficace la canette et d'autre part d'être facilement démontable, nous avons du être très minutieux sur la réalisation des surfaces de liaison.

Avancée du projet :

- Réflexion sur le concept :

Nous avons effectué quelques croquis pour rassembler nos différentes idées. Voici les premières esquisses :

On verra que des modifications seront envisagées après la réalisation d'un premier prototype.

 

- Outils de conception envisagés:

L’option d’utiliser la table à découpe laser pour réaliser des joints en élastomère nous semblait être envisageable. Cependant, nous l'avons au final réalisé manuellement car la forme ne demandait pas une précision importante.                          

Nous pensions également utilisé le scanner 3D afin de modéliser parfaitement la forme de la canette qui nécessite en effet un dimensionnement très précis. Mais nous avons finalement abandonné cette idée pour deux raisons. Tout d'abord l'exploitation du scan par Creo est très complexe du point de vue du logiciel, en outre nous nous sommes rendu compte que mesurer une canette de façon précise (pied à coulisse, micromètre) était suffisant. 

L'imprimante sera utilisée pour réaliser les prototypes.

- Modélisation sur Creo et impression de l’élément du bas :

                               Deux problèmes :  - Inflexibilité de l’élément dûe à l'épaisseur trop grande des bords (5mm) -> nouvelle modélisation nécessaire

                                                                        - Les différentes couches se sont décalées au fait et à mesure, pour donner au final une pièce penchée. Nous n’avons pas compris la raison de ce problème.

 

- Nouvelle modélisation de l'élément du bas : réduction de l'épaisseur de l'objet pour augmenter sa flexibilité. Nous choisissons une épaisseur de 1.5mm pour tout de même garder une certaine solidité. Deux languettes ont été rajoutées pour une question d'ergonomie (clipsage/déclipsage). De plus, nous avons mis en place une encoche pour faciliter la déformation et pour permettre à l'utilisateur de localiser l'ouverture de l'élément du bas lorsque la partie haute est clipsée dessus.

 

-Modélisation de l'élément du haut et impression : Les deux éléments se clipsent sans difficulté et la rotation entre les deux pièces est relativement fluide. Mais nous prenons conscience une fois le prototype devant les yeux que l'ergonomie de l'élément permettant de boire n'est pas optimale.

Les inscriptions "Insa Strasbourg" et cap'can" ont dû être modifiées : Le "Strasbourg" était trop fin pour apparaître clairement et le cap'can sera réalisé en positif pour une meilleure lisibilité.

 

-Dernier prototype :

L'élément du bas a nécessité un "petit ré-usinage" pour pouvoir s'emboîter correctement sur la canette (la flexibilité de la pièce était difficile à prévoir lors de la modélisation sous creo). Un joint en elastomère a été placé sur l'élément du bas et permet d'éviter en partie la circulation de liquide entre les deux parties du cap'can.

 

Perspectives :

Ce prototype du cap'can remplie les fonctions souhaitées lors du début de la conception.

Cependant, dans l'optique d'une éventuelle commercialisation, il serait nécessaire de changer le matériau des deux éléments notamment pour les différents emboîtages, ainsi qu'utiliser des systèmes d'étanchéité plus étudiés qu'un simple joint en élastomère. Un matériau particulièrement flexible pourrait permettre la mise en place de bavettes entre les deux parties du cap'can.

Ce produit pourrait être réalisé par injection.

Conclusion :

Ce module constitue notre première conception de pièce, de l'esquisse à l'objet concret. Il nous a alors permis d'entrevoir plusieurs aspects importants du développement d'un produit à petite échelle. L'organisation en équipe était aussi primordial pour assurer une bonne avancée du projet. Il nous a aussi permis de voir l'intêret d'espaces comme le Fab'lab, qui offre la possibilité d'avoir l'objet en conception de façon concrète et donc de repérer des défauts éventuels de la pièce avant un lancement en production par exemple.

 

Fichiers joints :

- Affiche A5 : /files/skutsch01/Affiche-A5.png

- Poster A2 : /files/skutsch01/Poster-A2.png

Espace Membres

  • over a year ago

    Présentation du FabLab de l’INSA de Strasbourg au salon Enova de Paris | Journal http://t.co/unsimpMH79

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: A. Najari présentera ses travaux "contradiction en phase amont de conception architecturale : TRIZ à l’énoncé des problèmes…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Ali Taheri (@Atari757) présentera ses travaux "Définition des indicateurs d’efficience pour caractériser les activités inve…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire LGECO le 16 avril 14h à l'@Insa_Strasbourg. Présentations de doctorants : Ali Taheri et Arash Najari.

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire du labo le 12 mars de 14h à 16h. Présentation de Kondo H. Adjallah de l'@Univ_Lorraine et Sergiu Lionte doctorant…

  • over a year ago

    J'ai ajouté une vidéo à une playlist @YouTube - What's TRIZ? http://t.co/hS0JK8gyGL

  • over a year ago

    Season's greetings and happy new year 2015 from the Ideaslab team!

  • over a year ago

    Toute l'équipe du Fablab de l'INSA de Strasbourg vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année et vous donne... http://t.co/y4jBoOTJYR

  • over a year ago

    Le reportage sur le FabLab de l'INSA de Strasbourg réalisé par Alsace 20 et diffusé le 14 octobre 2014 est... http://t.co/XYvZz68KPT

  • over a year ago

    "IdeasLab dans Le 6 minutes Eurométropole (14/10/14) - Alsace 20" : http://t.co/lFaBBhf7Ek via @YouTube

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: