Liste des projets Maquette

Le Fourre-tout

Le Fourre-tout

 

Idée et Objectif

 

Lors du choix de notre sujet, il a été difficile de choisir un objet qui convenait à tout le monde. Au fur et à mesure que nous cherchions, nous avons décidé nous tourner vers un objet que la plupart des gens ont chez eux. Ainsi notre choix s'est porté sur cette sorte de coupelle qui se trouve généralement dans l'entrée ou dans le couloir et dans laquelle nous "rangons" tout ce qui nous encombre et qui n'a pas de place ailleurs : stylo, boutons, trombones, listes de courses, bonbons, factures, etc... Chacun y ajoute les objets qu'il retrouve dans ses poches et, le plus souvent, dont il ignore la provenance.

Nous avons donc chercher à créer cet objet de façon originale et esthétique, mais de manière à ce qu'il reste pratique et fonctionnel. De plus, un des objectif était également de manipuler Creo et de voir les différentes formes que l'on pouvait ajouter.

C'est ainsi que l'idée du Fourre-tout est apparue. Nous avons choisi d'uliser des lettres comme support de rangement en les disposant tout autour de notre coupe.

 

Contraintes

 

Avant toute chose, nous avons fait une première liste des contraintes qu'il nous allait falloir respecter :

- Taille maximale (25*25*25) imposée par l'imprimante 3D.

- Fonctionnalité : rendre les lettres présentes sur le fourre-tout utiles pour ne pas limiter son utilisation à une simple assiette.

- Design original.

Toutefois, d'autres contraintes techniques allaient se rajouter à cette liste tout au long du projet, comme par exemple l'économie de manière.

 

 

Modélisation

Notre pot devant être esthétiquement joli à voir, nous avons choisi de le customiser au nom de l'INSA. C'est ainsi que nous ait venu l'idée d'écrire INSA autour du pot .. Mais comment faire le tour d'un objet de dimension 25*25*10 avec seulement 4 lettres ? Notre solution fut simple .. comme nous sommes de strasbourg, nous avons choisit de rajouter "Strabourg" à la suite ... ce qui fut à ce moment trop long : nos lettres auraient été trop petite, donc illisible ou déformé. Bref, la décision finale a été de se limiter à : -INSA-STRASBOURG.

Pour simplifier l'assemblage de nos différentes lettres sur le pot, il a été décidé de ne pas la laisser ronde comme pensé à l'origine mais de "couper" le pourtour pour en faire un pot à 11 facettes où une lettre allait venir s'accrocher sur chacune d'elle.

 

I : Sa fonction est de servir de pot à crayon et stylos. Elle est en forme de demi cercle, de plus, c'est la seule pièce de l'assemblage qui dépasse de la coupelle.

N : Cette pièce est uniquement décorative. Nous nous sommes inspiré de la forme du Toblerone.

S : Cette pièce est également décorative. Elle est constituée d'un assemblage de petits cubes à la manière d'un jeu de Tetris.

A : Nous avons utiliser la fenêtre au centre de la lettre de A pour qu'elle puisse recevoir une photo. Ce cadre photo a été réalisé pour acceuillir une photo de type photo d'identité.

Premier tiret : Il a été matérialisé par un pacman. Le but était de coller un aimant sur l'oeil du pacman afin d'entreposer les trombones.

S : Cette pièce est décorative. Nous avons repris le symbole emblématique du dollar.

T : Sur le T, nous avons placé un crochet à clef. Nous avons également creuser la partie supérieure de la pièce pour pouvoir y ranger de petits objets (punaises, boutons, ...)

R : De la même manière que pour le T, nous avons creuser la partie supérieure de la pièce pour en faire un petit compartiment de rangement.

A : Nous avons repris la même idée que pour le premier, c'est-à-dire un second cadre photo.

S : Sur le prototype, cette lettre est la même que celle que l'on peut trouver sur le logo des sweats de l'insa. A l'origine, nous avons choisi une pièce creuse pour la remplir de liège et pouvoir épingler des pense-bêtes. 

Second tiret : Nous avons choisi de modéliser le fantôme du jeu pacman. De la même manière que le premier tiret, nous voulions en faire un support pour les trombones.

 

Rendu final

 

Après avoir modélisé chacune des lettres, nous avons procédé à l'assemblage des lettres autour de la coupe. Ainsi, notre fourre-tout avait désormais sa forme finale.

Cependant juste avant de lancer nous nous sommes rendu compte que notre objet représentait une consommation énorme de manière. En effet, nous n'avions pas particulièrement fait attention à ce critère et nous avions laissé toutes nos lettres "pleines". Nous avons donc repris notre pièce sur Creo. Nous avons essayer de l'alléger au maximum à l'aide de coque, afin de n'en garder que la structure externe.

Afin d'économiser encore la matière, l'impression de notre pièce a été réalisée à l'échelle 1/2.

 

Affichette A5 :

Poster :

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: