Liste des projets Maquette

Système à tartiner

Système à tartiner

Introduction:
N'avez vous jamais tartiné du beurre sur votre pain?
Aujourd'hui nous vivons dans une société où l'on cherche à faciliter les différentes actions quotidiennes que fait l'être humain. Nous avons choisi ce sujet car nous pensons que le systéme à tartiner fait partit de ses operations que nous répétons trés régulièrement et qui ont besoin d'être simplifié. C'est une opération complexe car elle dépend de nombreuses conditions que nous allons étudier le long de ce rendu.


Etude du Multi-écran:
Le but de cette étude est de trouver tous les desavantages que l'on peut améliorer et les avantages du systéme qu'il ne faut pas supprimer. Pour cela nous avons étudié tout d'abord l'ancien systéme à tartiner puis le systéme actuel et nous avons fini par le systéme qui à notre point de vue serait idéal.
Voici quelques desavantages que nous avons trouvé dans ce systéme:
                  -Le temps qu'il faut pour réaliser cette action.
                  -Le fait que ce soit une opération qui dépend d'un couteau.
                  -Le côté salissant.
                  -La conservation du beurre.
                  -L'état du beurre...
Cette étude nous a mené à imaginer un systéme repondant à ces caractéristiques:
                  -Un systéme qui ne nécessite pas l'intervention de l'homme.
                  -Un systéme qui s'adapte à l'état du beurre.
                  -Un systéme qui ne salie pas...

Analyse des Contradictions:
Maintenant que nous commencons à savoir quel genre de systéme nous voulons obtenir il nous faut faire une étude des contradictions et ainsi trouver des solutions. Nous avons attribué à chaques avantages un degrés d'importance, afin de savoir ce que l'on trouvait le plus important dans l'amélioration du systéme à tartiner. Ainsi nous avons obtenu un graphique proposant des solutions en fonctions de l'importance des contraintes. Les cas à étudier sont les bulles les plus à droite.

Grâce à cette première partie nous avons pu trouver trois solutions à résoudre. La première matrice que nous avons faite était en fonction de la vitesse d'utilisation et la dépendance du couteau. En choisissant les principes qui correspondent à nos deux critéres nous avons obtenu un diagramme avec les principes inventifs qui correspondent le mieux à notre étude. Nous procéderons ensuite à une étude de trois principes inventifs proposés et essayerons de trouver une solution.

Principe 14: Le Stick de beurre.

Lorsque nous avons réalisé notre matrice, nous avons eu le choix entre plusieurs principes mais le 14 est celui qui nous a le plus inspiré. Nous avons donc décidé de travailler sur "la sphéracité" en utilisant l'idée du stick de colle et en l'appliquant à notre sujet. Cette idée correspont parfaitement car elle ne dépend pas d'un couteau et semble rapide à l'utilisation. Nous partons sur la même forme cylindrique du tube de colle et nous utilisons une vis sans fin pour pousser le beurre et ainsi pouvoir l'étaler sur la tartine. Cette solution présente nombreux des avantages que nous voulions à notre systéme par contre nous avons peur que le système ne s'usent à force d'être utilisé trop régulièrement. Nous pensons aussi que le bouchon du tube risque d'être gras et donc salissant.

Principe 25: La machine à tartiner.

Ici nous avons fait une matrice avec comme problème à résoudre l'intervention humaine et la vitesse d'utilisation. Nous avons obtenu une matrice nous proposant le principe 25: Le Self-service, nous avons trouvé que c'était le principe qui correspondait le mieux à nos attente. Nous avons directement pensé à la machine à tartiner dont Mr Cecchet nous avez parlé lors de notre STH1. Nous avons reprit l'idée principale et nous l'avons adapté à notre sujet. La machine serait composé d'un bac réfrigérant pour mettre le beurre et d'une lame placée au bout pour pouvoir couper une fine tranche de beurre qui tomberai directement sur la tartine située un peu plus bas. Le problème de cette solution est qu'elle est coûteuse et pas facile à produire, de plus la machine serait assez imposante et lourde. Par contre elle simplifie l'action de la personne qui l'utilise et lui fait gagner du temps.

Principe 28: Chauffer le beurre.

La dernière solution nous l'avons trouvé en faisant une matrice avec comme probléme l'état du beurre et encore la vitesse d'utilisation. Avec les différents éléments nous avons obtenu le principe 28 comme solution. Sur l'idée de la "réconception" nous avons penser à préchauffer le beurre avant de le tartiner, pour cela nous sommes partit sur un emballage de beurre classique sauf que nous avons penser à ajouter une petite plaque chauffante sur le couvercle. Elle serait alimenter par des piles rondes situées dans le couvercle et on pourrait actionner la plaque à l'aide d'une bouton. Comme cela en quelques secondes le beurre est mou et on peu l'étaler facilement. Les risques auxquels nous avons penser sont la résistance de la plaque au froid et au changement rapide de température régulier. Nous avons un doute sur la conservation du beurre car le changement d'état répititif n'est pas une bonne chose pour les aliments.

Conclusion:
Lors de cette étude nous avons pu comprendre comment fonctionne la méthode TRIZ et nous avons éssayer de l'appliquer à notre sujet. Le systéme à tartiner est une action complexe et nous avons pu voir le long de ce travail qu'il y a beaucoup de solutions pour l'améliorer mais que toutes ont leurs désavantages qui font qu'elles sont plus ou moins résolvables.

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: