Liste des projets Maquette

Interrupteur

L'Interrupteur modulaire

 

Nous avons commencé par chercher l'objet qui sera notre sujet d'analyse.

Nous voulions un objet simple d'utilisation et que nous côtoyons tous les jours. Nous avons d'abord pensé à la multiprise mais nous avons finalement penché pour l'interrupteur car les dernières découvertes technologique (notamment sur des capteurs plus performants et plus petits) pourraient permettre son évolution future.

      1. Analyse multiécran  

Nous avons commencé notre analyse multi-écrans. Pour le passé, après des recherches sur les anciens modèles d'interrupteur, nous avons opté pour un simple interrupteur à deux états et pour la case "présent" nous avons choisi un interrupteur tactile.

Puis, nous nous sommes demandé à quoi servait réellement un interrupteur et nous sommes arrivés à la conclusion qu'il s'agissait d'une interface entre l'utilisateur et son application physique sur une machine ou un état électrique ou même mécanique.

Nous avons donc concentré notre multi-écrans sur 3 axes :l'utilisateur (design, esthétique, facilité d'utilisation), au nombre d'états possibles (capteur, variété d'utilisation) et son environnement (résistance, adaptation), et d'autres points importants comme le coût et le recyclage.

Une fois ce travail réalisé nous avons pu commencer à nous intéresser aux paramètres et aux poly contradictions.    

       2.  Analyse des contradictions

4 Pa : Variété d'utilisateur, de surface et d'utilisation ainsi que sa visibilité.

En effet, nous avons jugé que le plus important dans un interrupteur était son usage dans la vie courante sous de nombreuses formes, et nous avons donc insisté sur son universalité et sa capacité d'adaptation.

Nous avons ensuite réalisé deux scénario opposés l'un à l'autre : le luxe et la grande distribution. Alors que le modèle luxueux se concentre principalement sur le design, la précision mais aussi la visibilité de l'interrupteur sur son support, le bon marché se porte davantage sur le prix et la variété d'utilisateur et d'utilisation.

La plus grande difficulté de cette partie fut de choisir les paramètres qui étaient des Pa ou des PE mais aussi d'attribuer des poids aux différents paramètres dans nos deux scénario, nos choix se résumant souvent au minimum ou au maximum (l'entre deux était difficile à estimer).

Puis nous avons créé des propositions de contradictions.

Les deux diagrammes proposés étaient presque opposés, ce qui nous validait la dualité de notre scénario.Après un premier aperçu, nous nous sommes rendu compte qu'il nous manquait quelques contradictions afin d'avoir un diagramme fourni, pour que les contradictions aient un réel sens et se recoupent visuellement dans le diagramme. Nous nous sommes donc repenchés sur les deux étapes précédentes afin d'approfondir nos recherches, et nous avons obtenu un diagramme satisfaisant.  

3. Matrice et principe inventifs

Dans ce diagramme, nous avons ensuite choisi deux contradictions (en prenant des cercles du diagramme qui en croisaient de nombreuse autres) et nous avons cherché à les résoudre à l'aide d'une matrice de solutions et en voici les résultats :

  • la variété des états et des actionneurs doit être à la fois multiple pour satisfaire la variété d'utilisation et limitée pour satisfaire l'encombrement.

En effet, cette contradictions paraît simple et reste l'une des plus importante voire la plus importante de notre innovation. La solution proposée fut le principe inventif numéro 1 : La segmentation

  •  La variété des capteurs doit être multiple pour satisfaire la variété d'utilisation et unique pour satisfaire le coût. Le principe numéro 2 l'extraction fut retenu.

   4. Solution

La conclusion de ces deux tests fut l'idée de faire des interrupteurs modulaire.

En effet le fait d'être modulaire répondait au critère de variété d'utilisation et de capteur tous en minimisant le problème d'encombrement ou encore le coût. Si les interrupteurs sont en modules détachés, multiples et facilement assemblables, l'utilisateur peut choisir en fonction de l'utilisation dont il a envie les modules qu'il juge nécessaires (et peut ainsi réduire le cout en choisissant ses modules).

Un interrupteur se modéliserait comme un petit écran servant de cerveau avec les différents modules gravitants autour connectés physiquement par câble, par contact ou même par wifi.

De plus les deux principes inventifs retenus collent parfaitement avec cette idée.

 

 

 

 

 

 

 

Espace Membres

  • over a year ago

    Présentation du FabLab de l’INSA de Strasbourg au salon Enova de Paris | Journal http://t.co/unsimpMH79

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: A. Najari présentera ses travaux "contradiction en phase amont de conception architecturale : TRIZ à l’énoncé des problèmes…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Ali Taheri (@Atari757) présentera ses travaux "Définition des indicateurs d’efficience pour caractériser les activités inve…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire LGECO le 16 avril 14h à l'@Insa_Strasbourg. Présentations de doctorants : Ali Taheri et Arash Najari.

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire du labo le 12 mars de 14h à 16h. Présentation de Kondo H. Adjallah de l'@Univ_Lorraine et Sergiu Lionte doctorant…

  • over a year ago

    J'ai ajouté une vidéo à une playlist @YouTube - What's TRIZ? http://t.co/hS0JK8gyGL

  • over a year ago

    Season's greetings and happy new year 2015 from the Ideaslab team!

  • over a year ago

    Toute l'équipe du Fablab de l'INSA de Strasbourg vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année et vous donne... http://t.co/y4jBoOTJYR

  • over a year ago

    Le reportage sur le FabLab de l'INSA de Strasbourg réalisé par Alsace 20 et diffusé le 14 octobre 2014 est... http://t.co/XYvZz68KPT

  • over a year ago

    "IdeasLab dans Le 6 minutes Eurométropole (14/10/14) - Alsace 20" : http://t.co/lFaBBhf7Ek via @YouTube

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: