Liste des projets Maquette

Brosse de toilettes

Brosse de toilettes

           I/ INTRODUCTION

                                          Durant ce module innovation, nous avons cherché à améliorer l'objet de notre choix. En effet, à l'aide de la méthode TRIZ, nous pouvons mettre en évidence diverses solutions qui nous mènerons à un objet innovant. Cette méthode est basée sur plusieurs principes. En définissant les principales fonctions souhaitées pour notre objet, nous aboutissons à certains principes proposés par le logiciel qui nous permettent de déterminer l'amélioration à apporter à l'objet.

 

           II/ METHODE TRIZ

                               A) CHOIX DE L'OBJET

                                          Tout d'abord, nous avons cherché un objet à analyser. Nous devions sélectionner un objet accesible et simple d'utilisation. Il était impératif de choisir notre objet sans aucune arrière-pensée : on ne devait pas commencer avec la solution, mais bien partir d'un objet neutre, et aboutir à une solution. Après discussions et plusieurs idées, nous nous sommes orientés vers : LA BROSSE DE TOILETTES. Cet objet est certes peu élégant, mais plutôt original comme thème de projet.

                                          Ensuite, il a fallu se renseigner sur tous les différents types de brosse de toilettes existants. Effectivement, le but est de créer une version innovante de l'objet et non pas de se retrouver avec un objet final déjà breveté. Nous avons donc fait des recherches sur google patent, Espacenet, USPTO et d'autres pages internet du même genre, pour se renseigner sur l'étendue actuelle de notre objet. Après avoir pris connaissance des innovations existantes nous avons commencé à développer notre projet.

 

                               B) UTILISATION DU LOGICIEL

                                         Nous avons utiliser le logiciel STEPS pour mener à bien notre projet. La première étape fût de représenter les évolutions que notre objet a connu depuis son invention. Pour cela nous avont rempli un multi-écran, dans le but d'avoir une vue d'ensemble sur les différents points importants de notre projet.

 

 

                                          Nous avont ainsi pu repérer quelles étaient les évolutions (à gauche), ainsi que les avantages et les inconvénients du produit actuel (au centre). Puis nous avons essayer de proposer quelques solutions pour palier au divers inconvénients (à droite). Cet outil nous a permis de clairement identifier les caractéristiques et fonctions à solutionner au cours de notre projet.

 

                                          Ensuite, la seconde étape à consister à mettre en place les différentes contradictions. Nous avons associés plusieurs paramètres d'évaluation à chacun des paramètres d'action. Un paramètre d'action est un paramètre sur lequel on peut jouer pour mettre en place notre solution. Un paramètre d'évaluation est l'enjeu positif vers lequel notre innovation va tendre. Nous avons donc analyser chacun de nos paramètres au mieux pour optimiser nos différentes contradictions.

 

 

                                          Pour chacun des paramètre d'action, l'évaluation peut avoir lieu dans deux sens opposés. Chacun des sens favorise certains paramètres d'évaluation, mais défavorise les autres. Par la suite nous avons attribuer un poids à chacun de nos paramètre en fonction de nos choix. Lorsqu'un paramètre à un poids plus élévé, cela signifie que ce paramètre prime sur les autres. A l'inverse, un poids plus faible indique que ce paramètre n'est pas indispensable dans notre projet.

 

                                          Les poids que nous avons attribués à nos différents paramètres sont représentés sous forme graphique. Ce logiciel nous offre pour cela la fonction matrice. Voici le graphique que nous avons obtenu dans le cadre de notre étude de la brosse de toilette.

 

 

                                          Une fois cette matrice obtenue nous avons pu analyser les différentes contradictions mise en évidence. Chacune des bulles représentées sur le graphique correspond à une contradiction. Lorsque l'on sélectionne une bulle, une fenêtre apparait avec la contradiction proposée. Ces contradactions sont générées par le logiciel. Pour cela, il tient compte de tous les paramètres saisis lors des étapes précédentes et ordonne les bulles en fonction des poids des paramètres de chaque contradiction. 

 

 

                                          Afin de mieux choisir notre contradiction, nous avons procéder à l'étude des différentes propositions. En cliquant sur résoudre, le logiciel nous redirige vers un nouvel onglet qui nous propose d'affiner la contradiction en sélectionnant les principes les plus proches de nos paramètres d'étude, à raison de trois principes maximum par paramètre.

 

 

                                          Nous avons choisi de nous concentrer sur l'étude de la flexibilité du produit. En effet, la flexibilité doit être à la fois élevée pour satisfaire l'efficacité et relativement faible pour satisifaire la résistance de l'odjet. Une fois les principes associés à nos différents paramètres, le logiciel nous propose d'établir une fiche "Concept de Solution". Le principe de la méthode TRIZ que nous avons choisi est le principe 35 : Le changement d'état physique et chimique d'un objet.

 

                                          Comme nous l'avons détaillé dans la fiche solution, notre brosse de toilette est uniquement constituée d'un manche droit et plutôt fin. Il comporte sur le haut du manche un bouton permettant l'utilisation du produit nettoyant et une zone de prehension facilitant la maniabilité. Enfin, le manche peut se déformer proportionnellement à la force exercée par l'utilisateur. Les poils de la brosse sont directement encastrés au niveau de la tête du manche. Voici un croquis de notre objet innovant :

 

 

Lien de téléchargement de notre fichier .triz : https://www.dropbox.com/s/oe2gbeurg77syj7/~Brosse%20de%20toilette.triz

 
 

           III/ CONCLUSION 

 
                                          Nous sommes donc partis d'un objet neutre sans aucune idée vis à vis des solutions possibles pour l'améliorer. Nous avons tout d'abord fait un point sur les différentes caractéristiques des produits existants. La méthode TRIZ nous a permis ensuite de clarifier ces caractéristiques et de les répertorier en différentes contradictions. Chacun des paramètres a été associé à un type de problème général et le logiciel nous a proposé tous les problèmes que nous pouvions solutionner. Ce logiciel se fonde sur différents principes qui ont fait leurs preuves et qui nous ont orienté vers les améliorations possibles et une solution adaptée à l'objet et la contradiction que nous avions choisi. En ce qui nous concerne, le principe 35 nous a permis d'aboutir à l'innovation énoncée précédement.
 
 
 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: