Liste des projets Maquette

Le parasol

 

Le parasol

Introduction

Durant ce module innovation, nous allons utiliser la méthode TRIZ. C'est l'acronyme russe de la théorie de résolution des problèmes inventifs (Teorija Reshenija Izobretateliskih Zadatch). C'est une théorie de l’invention développée à partir des années 50 par un ingénieur russe grâce à l’analyse de plus de 400 000 brevets. Elle est aujourd’hui très utilisée dans les entreprises américaines et asiatiques, telles que les groupes LG, Samsung, Hyundai ou Toshiba, pour la conception de produits et systèmes innovants.

A l'insa de Strasbourg, on utilise cette méthode depuis une vingtaine d'années, elle est de plus en plus utilisée dans le monde industriel. L'insa est une des premières écoles à apprendre cette méthode, qui est dorénavant une méthode quasiment incontournable.

Pour notre projet TRIZ, nous avons choisi le parasol, qui est un objet assez courant, qui s'utilise durant les journées à fort rayonnement lumineux. Ce produit s'utilise dans le but de protéger l'Homme du Soleil que ce soit en générant une surface d'ombre, ou encore en bloquant une partie des rayons UV.  Le parasol peut aussi bien s'utiliser sur la plage dans le sable ou bien près d'une table sur la terrasse fixé à son support. De plus, le parasol peut se fermer pour être transporté.

Etude du parasol

L'ancêtre du parasol est l'ombrelle, dont l'origine précise n'est pas datée, mais elle vient probablement du IIIème siècle avant J.C. Elle est apparue en Chine, où elle était un élément décoratif, et en Egypte où elle était plutôt un symbole de pouvoir et d'autorité, puisqu'elles étaient portées par exemple par les serviteurs du pharaon pour lui faire de l'ombre.

Par la suite, après son "importation" en Europe, l'ombrelle est devenu un accessoire de mode très prisé des femmes de la haute société, notamment représenté dans de nombreuses peintures.

La mode des ombrelles disparut au début des années 1920, en même temps qu'arrive la fureur du bronzage. Si dans les années 1950 et 1960, on trouve au bord des plages des cafés aux terrasses ombragées par des parasols, l'idées d'en apporter sur la plage n'est pas courante. C'est à partir des années 1980 et avec les découvertes sur le cancer de la peau que le parasol des plages se démocratise et est produit à grande échelle, y compris pour les classes populaires.

Le parasol existe pour différentes raisons:

- pour se protéger du soleil en coupant les rayons UV et lumineux, afin de réduire les risques de brûlure, et de cancer de la peau, des coups de soleil,..

- pour protéger de la chaleur pour éviter les insolations et ralentir la déshydratation

- pour faire de l'ombre pour pouvoir conserver un confort à l'extérieur

Il permet également aux plus fragiles de profiter de la plage plus longtemps ( enfants, femmes enceintes, seniors,..). Mais aussi de manger à l'ombre et garder la nourriture au frais, d'être à l'ombre en cas de pratique d'une activité fixe (pêche, lecture, sieste,..).

De manière générale, le parasol permet d'éviter les effets néfastes d'une exposition trop longue au soleil.

Loi d'évolution

Tout d'abord, comme nous l'avons expliqué auparavant l'usage du parasol a évolué au fur et à mesure. De plus, le parasol a deux usages principaux qui sont d'une part l'utilisation sur la plage. D'autre part, une utilisation fixe du parasol sur une terrasses par exemple.
Par ailleurs, on peut remarquer que le parasol évolue vers un parasol plus grand et ergonomique. En effet, on remarque que le pied ne gêne plus, et la zone d'ombre est plus importante. La stabilité a également augmenté, ce qui fait augmenter la masse.
 
    

L'ancien parasol                                                                       Le parasol plus récent

 

Analyse multi-écrans

 

Les avantages importants du parasol "présent" sont:

- la stabilité du parasol

- l'augmentation de la zone d'ombre

- l'ergonomie (n'ayant pas le manche au mileu)

 

Cependant, il y a quelques inconvénients comme:

- le prix qui a augmenté

- l'encombrement (le parasol prend plus de place)

- la masse (il est plus difficile de le transporter) 

 

Durant notre étude, il nous faudra donc améliorer ces points négatifs, tout en conservant les avantages principaux du parasol.

C'est à dire avoir dans le meilleur des cas:

- un parasol qui ne pèse presque rien, en effet il n'est pas pratique de porter un parasol qui est lourd

- un parasol utilisable en transport, ainsi qu'en le fixant.

- un parasol qui n'a pas besoin de manche

- un socle qui s'adapte à la morphologie du terrain ( sable, terrasse,.. )

- un manche qui s'ajuste en fonction de l'usage

 

 

Poly-contradictions

Tout d'abord, dans cette partie nous avons choisi quels paramètres sont des PE (paramètres d'évaluation) et des PA (paramètres d'action). D'une part, les PE correspondent aux paramètres qu'on utilise pour les contradictions ( en "+" ou en "-"). D'autre part, les PA correspondent aux paramètres qui sont au "coeur" des contradictions.

Nous avons choisi comme PA la transportabilité, la période d'utilisation et la stabilité:

- le point négatif principal d'un parasol pour nous, est la transportabilité, en effet il n'est souvent pas pratique de l'emmener à la plage, de par sa forme et son poids. Il en est de même lorsque l'on est chez soi, le déplacer est vite une tâche délicate. La contradiction qui résulte de ce paramètre est le fait que le parasol doit être léger pouvoir le transporter mais en même temps assez lourd pour que le parasol tienne lorsqu'il est immobile.

- la période d'utilisation nous parait également primordial. En effet, si la période d'utilisation est élevé, la durée de vie sera importante, alors que le recyclage sera plus difficile ( de par le matérau utilisé, s'il est résistant au long terme, il n'est en général pas recyclable, par exemple les matières plastiques). 

- la stabilité du parasol doit être grande, tout en ayant une masse faible (impliquant un prix plus bas)

 

 

Les différents scénarios

Nous avons 3 différents scénarios pour le parasol, cela permet de différencier le parasol selon l'utilisateur ou l'utilisation. Tout d'abord, nous avons le parasol low-cost, au moins toute le monde pourrait s'acheter un parasol, qui est un objet très utile pour se protéger du soleil. Nous avons également le parasol transportable ce qui nous parait important. En effet, il n'est pas pratique de transporter le parasol de la voiture à la plage, ou bien de déplacer le parasol sur la terrasse. Enfin, nous nous interessons au parasol haut de gamme auquel la réfléxion est porté principalement sur l'ergonomie.

Les poids mis pour chaque paramètre selon leur scénario:

  

 

Parasol Low cost                                  ¨Parasol transportable                      Parasol haut de gamme

 

Contradictions proposées

Pour commencer, les graphiques ci-dessous correspondent aux contradictions proposées, grâce au logiciel STEPS. Le graphique prend en compte l'universalité et le poids des contradictions.

Nous pouvons remarquer de manière globale que le choix des "poids" des paramètres ont une importance. Ces poids correspondent aux choix de la position des flèches pour chaque paramètre allant de 0.8 à 1.2 pour les PA et de 0 à 10 pour les PE. (Nous pouvons le constater sur les figures ci-dessus.)

Les 3 couleurs sur les graphiques correspondent aux 3 PA choisis auparavant:

- la période d'utilisation en bleu

- la transportabilité en vert

- la stabilité en rose

Les contradictions les plus importantes se trouvent en "haut à droite" ( sur la ligne à 45° ), en effet elles ont une plus grande universalité et un poids de contradictions importants.

Pour notre parasol low-cost, nous nous sommes focalisé sur la durée d’utilisation du parasol. En effet, on utilise un parasol que pendant une courte période. Nous avons donc pensé à un parasol peu cher et qui aurait une courte durée de vie. Nous avons donc sélectionné la contradiction suivante : durée de vie et recyclage.

 

Pour notre parasol transportable, nous voulions un parasol qui ne prend pas de place lorsque qu’il n’est pas utilisé et qu’il soit très léger pour pouvoir le déplacer facilement si utilisé. Nous avons donc sélectionné la contradiction suivante : masse du parasol et ajustabilité. 

Pour notre parasol haut de gamme, nous nous sommes basé sur une stabilité du socle sur tout type de terrain. De là nous avons sélectionné la contradiction suivante : masse du socle et ajustabilité. En effet, plus le socle est lourd et plus le repositionnement du parasol est complexe.

Après avoir sélectionné les contradictions souhaitées, on accède aux matrices suivantes.

Matrice

Dans les matrices, on assimile nos critères de contradictions à des principes physiques.

 

Parasol Low-Cost :

Dans ce cas on assimile la durée de vie à la forme, la durée d’action d’un objet immobile et la fiabilité et le recyclage à la productivité. On en retient le principe inventif 1 : la segmentation (diviser un objet en parties indépendantes)

 

Parasol transportable :

Dans de cas ci, on assimile la masse du parasol à la masse d’un objet mobile et l’ajustabilité à l’universalité et aux facteurs nuisibles agissant sur l’objet. On en retient le principe inventif 29 : le système hydraulique ou pneumatique (remplace les parties solides par du gaz ou du liquide, notamment par des parties gonflables)

 

Parasol haut de gamme :

Dans de cas ci, on assimile la masse du socle à la masse d’un objet immobile et l’ajustabilité à l’universalité. On en retient le principe inventif 15 : le degré de dynamisme (si un objet est immobile, le rendre mobile).

Une fois les matrices créées, on réalise une fiche « concept de solution » pour chaque cas.

Solution

Le parasol low-cost, principe inventif 1 : la segmentation

Croquis : 

Notre parasol low-cost serait composé d'un manche principal sur lequel on clipse un porte toile et une toile ayant une faible durée de vie et se dégradant naturellement au soleil. La toile et le porte toile serait fait de matériaux organiques issus du recyclage. Ce parasol serait peu coûteux et propice au développement durable. Enfin, plusieurs formes de porte toile et types  de toile seraient accessibles.

 

Parasol transportable : principe 29 : Le système hydraulique ou pneumatique

Croquis : 

Notre air' parasol serait une toile gonflable à l'hélium sur laquelle seraient fixés des systèmes d'attache adaptable en fonction du terrain. Ce parasol permet à l'utilisateur de le déplacer facilement. De plus il ne prend que très peu de place vidé et son prix est intéressant. Cependant, il resiste peu au vent.

 

Parasol haut de gamme : principe 15: Le degré de dynamisme

Croquis : 

Notre parasol haut de gamme serait un parasol dont la toile est décalée par rapport au manche ( permettant à l'utilisateur d'installer quelque chose en dessous sans être géné par le manche)  et dont le socle est remplacé par un système à chenilles. Ce système, contrôlable par l'utilisateur à distance grâce à une console de commande, lui permet de déplacer un parasol très lourd et robuste sans effort. De plus ce système s'adapte à tout type de terrain, (que ce soit sur le sable ou sur une terrasse). En revanche, l'investissement serait important.

 

Conclusion

Nous avons vu à l’aide de la méthode TRIZ à quel point il est difficile d’innover, même sur un objet aussi simpliste que soit le parasol, bien que la méthode soit très perfectionnée. Les solutions trouvées ne répondent pas entièrement à nos exigences initiales mais nous avons réussi, grâce aux principes inventifs, à trouver des solutions qui leur correspondent partiellement.

Fichier TRIZ

 

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: