Liste des projets Maquette

Parapluie

Le Parapluie

Introduction:

          Durant ce module intitulé " initiation aux principes d'innovation" nous avons découvert  TRIZ ainsi que des méthodes pour faciliter la venue d'idées innovantes.

Nous avons choisi de travailler sur un objet du quotidien, vraiment utile mais qui pourrait être amélioré pour faciliter le confort d'utilisation : le parapluie. 

En effet, même si des innovations arrivent régulièrement sur le marché, le parapluie n'est encore pas parfait et beaucoup de choses font que son utilisation et ses performances pourraient être améliorées. C'est pourquoi nous avons décidé de travailler sur ce sujet.

I - Etat de l'art

Nous avons commencé notre travail par des recherches sur internet pour trouver les parapluies les plus innovants.

Le domaine est très riche, le parapluie étant un produit de grande consommation, il existe une multitude de parapluies différents chacun avec des performances différentes au niveau de la résistance au vent, de la taille, de la forme...

Nous allons ici vous citer quelques uns de ces exemples :

- Le ParaPactum :

Le ParaPactum est un parapluie de luxe qui a également pour objectif de servir de bouclier. Il s'agit du parapluie des gardes du corps puisqu'il a la capacité de parer les jets d'objets contondants et de tenir à distance d'éventuelles agressions. En contre partie, il s'agit d'un parapluie très cher car il est fait sur demande pour un prix voisin de 12000€ et un mois de fabrication.

 

 

 

 

-Le Parapluie Senz :

 

Ce parapluie a pour caractéristique majeure, sa résistance au vent pour un prix abordable ( 50€ ). Il peut résister à des vents allant jusqu'à 100 km/h sans se retourner. Sa forme lui apporte également une bonne stabilité car il s'adapte à la trajectoire du vent.

 

 

 

 

- Le Ginkgo :

 

Sa forme ne fait pas son originalité. Il s'agit d'un parapluie de grande consommation peu cher de 15€ à 25€ selon le degré de personnalisation que l'on souhaite puisque  un large choix de couleurs est disponible pour personnaliser son parapluie à son goût. Il est 100% recyclable.

 

 

 

 

 

Ces recherches nous ont permis de mieux cibler notre étude et de nous rendre compte de l'état de l'art dans le domaine du parapluie.

 

II-Multi-écrans

Nous avons commencé notre étude par  une analyse multi-écrans. Cette analyse permet de montrer l'évolution de l'objet et l'évolution (en bien ou en mal) de certains paramètres importants pour l'utilisation de l'objet.

La partie la plus à gauche du schéma multi-écran représente "l'ancètre" du parapluie actuel, au milieu on peut voir un parapluie d'aujourd'hui et la partie la plus à droite présente les attentes auxquelles nous allons chercher à répondre pour créer un parapluie innovant.

Cette partie de l'étude est importante car elle permet de poser précisément le problème et d'avoir tous les paramètres à prendre en compte sur un même schéma organisé.

 

III- Contradictions

L'étape suivante est d'exploiter l'analyse multi-écrans ainsi que tous ses paramètres pour mettre en place des contradictions. Par exemple " il faut que l'objet soit léger parce que.... mais il faut aussi qu'il soit lourd pour..."

Cette partie demande beaucoup de temps, il faut bien choisir quels paramètres d'actions choisir et quelles contradictions poser avec les paramètres d'évaluation. Au départ nous avions posé des contradictions prenant en compte le prix mais cela n'était pas satisfaisant le prix dépendant de plusieurs facteurs, nous avons donc requalifié le tout.

 

 

Chaque paramètre d'action peut donner lieu à plusieurs contadictions en fonction du nombre de paramètres d'évaluations pris en compte. Nous avons au final 23 contradictions. Nous n'allons pas chercher à toutes les résoudre mais essayer de choisir les plus représentatives et importantes pour notre étude.

Suite à la création des contradictions, on pondère chaque paramètre en fonction de son importance lors de l'étude. Celà permet une meilleure représentaion des contradictions et de leur importance lors de la phase suivante.

 

IV-Résolution

On affiche tout d'abord le schéma présentant les différentes contradictions en fonction de leur importance.

 

On peut voir sur la droite les contradictions les plus importantes et que nous allons chercher à résoudre.

Pour chacune des contradictions, on "résoud" c'est à dire qu'on détermine quels paramètres intégrés au logiciel sont les plus proches de ceux que nous avons déterminés. On en choisit plusieurs à chaque fois pour bien cibler le problème.

Le logiciel nous indique alors quels sont les principes inventifs de TRIZ les plus utilisés dans le cas de problèmes utilisant les mêmes paramètres que le notre.

On obtient alors un graphique avec des pourcentages pour la fréquence à laquelle chaque principe est utilisé.

 

 

 

 

Tous les principes inventifs proposés ne sont pas forcément valable dans le cas de l'étude mais la plupart semblent pertinent ou peuvent nous donner des pistes de réflexions.

 

V- Notre résolution : idée de parapluie

 

Nous allons compléter l'étude précédente par la présentation d'un parapluie inventif  dont plusieurs idées nous sont venues grâce aux principes proposés par le logiciel.

Tout d'abord nous avons raisonné sur l'écoulement de l'eau, c'est un paramètre important puisqu'un mauvais écoulement de l'eau peut entrainer des "réserves" qui ne manqueront pas de mouiller l'utilisateur lorsqu'il va fermer son parapluie. Le séchage serait également amélioré si ce paramètre l'était.

Grâce au principe 18 qui nous est proposé dans la contradiction 5.1. Ce principe est :

 

Vibrations mécaniques
Faire osciller ou vibrer un objet.
Si l’oscillation existe, accroître sa fréquence (jusqu'à l'ultrason).
Utiliser la fréquence de résonance de l'objet.
Utiliser des vibrateurs piézo-électriques (au lieu de mécaniques).
Utiliser les vibrations ultrasoniques combinés à des champs électromagnétiques.

Nous avons donc pensé à rajouter un système permettant de faire vibrer la toile à une fréquence permettant un meilleur écoulement de l'eau.

 

Concernant la surface de préhension de la poignée, nous avons eu une idée étonnante, récupérer l'eau coulant sur la toile pour remplir un réservoir. Lui même serait relié à la poignée composée d'une membrane flexible pouvant être remplie. La poignée pourrait donc s'adapter à la main de chacun et permettrait un confort et une facilité d'utilisation optimals.

Cette idée nous est venue grâce à la proposition par le logiciel de deux principes : les principes 25 et 30 dont nous vous mettons les énoncés ci-dessous :

 

Self-service
Faire en sorte que l’objet se suffise à lui-même en effectuant des fonctions auxiliaires utiles
Réutiliser les résidus énergétiques et matériels.
Membranes flexibles et parois minces
Remplacer les structures tridimensionnelles par des membranes flexibles et des films minces.
Isoler l’objet de son environnement en utilisant des membranes flexibles et des films minces.

 

Pour ce faire une goutière sera mise en place sur le rebord du parapluie. Les baleines seront creuses et comporteront de petits moteurs permettant la remontée de l'eau jusque dans un réservoir situé juste sous la toile. Un manche creux avec une valve dont l'ouverture se déclenchera grace à un bouton sur la poignée permettra l'arrivée de l'eau jusque dans la membrane flexible et un second bouton permettra l'évacuation de l'eau contenue dans la poignée.

De petits tuyaux seront placés à chaque extrémité du parapluie pour permettre l'évacuation de l'eau lorsque elle n'est pas nécessaire pour remplir la poignée. Ils permetteront également d'éviter que l'eau ne coule dans le dos de l'utilisateur puisque ils l'enverront à une certaine distance de la toile.

Nous avions pensé également que le manche était un problème, il est parfois génant et empèche une bonne protection notamment lorsqu'on utilise le parapluie à deux. Nous n'avons cependant pas trouvé de solutions envisageables et satisfaisantes du point de vue de la stabilité du parapluie et de l'esthétique de l'objet. un parapluie volant suivant son utilisateur automatiquement pourrait être une solution à cela mais n'est pas réalisable aujourd'hui.
 

Notre parapluie innovant combinerait donc une toile vibrante et un système de récupération de l'eau permettant une poignée confortable pour tout utilisateur quelque soit son âge et la taille de sa main.

De plus l'évacuation de l'eau permettrait d'éviter l'effet "dos mouillé".

Voici un schéma résumant son principe:

 

Conclusion

Durant ce module nous avons appris une méthode permettant de faciliter l'obtention d'idées innovantes. Nous avons choisi de travailler sur le parapluie, et même si le parapluie volant n'est pas encore possible, on pourrait imaginer qu'avec les progrès de la robotique on le trouve sur le marché dans quelques années.

Nous avons cependant trouvé d'autres idées permettant d'améliorer cet objet du quotidien utile à de nombreuses personnes.

Vous trouverez notre fichier STEPS grâce au lien suivant :

https://www.dropbox.com/s/879g8epgehnlyax/dernierInnovation%20multi%20%C3%A9crans%20parapluie.triz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espace Membres

  • over a year ago

    Présentation du FabLab de l’INSA de Strasbourg au salon Enova de Paris | Journal http://t.co/unsimpMH79

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: A. Najari présentera ses travaux "contradiction en phase amont de conception architecturale : TRIZ à l’énoncé des problèmes…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Ali Taheri (@Atari757) présentera ses travaux "Définition des indicateurs d’efficience pour caractériser les activités inve…

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire LGECO le 16 avril 14h à l'@Insa_Strasbourg. Présentations de doctorants : Ali Taheri et Arash Najari.

  • over a year ago

    RT @lgeco_insa: Séminaire du labo le 12 mars de 14h à 16h. Présentation de Kondo H. Adjallah de l'@Univ_Lorraine et Sergiu Lionte doctorant…

  • over a year ago

    J'ai ajouté une vidéo à une playlist @YouTube - What's TRIZ? http://t.co/hS0JK8gyGL

  • over a year ago

    Season's greetings and happy new year 2015 from the Ideaslab team!

  • over a year ago

    Toute l'équipe du Fablab de l'INSA de Strasbourg vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année et vous donne... http://t.co/y4jBoOTJYR

  • over a year ago

    Le reportage sur le FabLab de l'INSA de Strasbourg réalisé par Alsace 20 et diffusé le 14 octobre 2014 est... http://t.co/XYvZz68KPT

  • over a year ago

    "IdeasLab dans Le 6 minutes Eurométropole (14/10/14) - Alsace 20" : http://t.co/lFaBBhf7Ek via @YouTube

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: