Liste des projets Maquette

Agrafeuse

L'Agrafeuse

 

I Choix du sujet

Nous avons choisi l'agrafeuse comme objet d'étude car c'est un objet simple de la vie de tous les jours. Lors de notre étude, nous allons appliquer la méthode TRIZ à l'agrafeuse afin d'améliorer ses fonctions pour simplifier le quotidien de nombreuses personnes.

 

 

II Multi-écrans

 

Dans un premier temps, nous avons étudié l'agrafeuse afin  de remplir un multi-écrans nous donnant les évolutions concernant cet objet apparues au cours du temps. On s'aperçoit qu'au cours du temps, il y a eu des améliorations (poids, ergonomie...) et des regressions (solidité).


Nous avons écrit les différences, positives ou négatives, entre les premières agrafeuses créées et les nouvelles. Des paramètres comme l'ergonomie ou la taille de l'agrafeuse ont été améliorés; d'autres comme la solidité ont été dégradés. La dernière case concerne les évolutions futures; on souhaite qu'il n'y ait que des améliorations.

 

III Contradictions

 

La méthode TRIZ nous as rapidement amenés à des contradictions. Ces contradictions concernent des paramètres que l'on souhaite modifier mais dont les modifications vont systématiquement entrainer des conséquences positives et négatives.

 


 

Par exemple, prenons le paramètre encombrement.

Si la taille de l'agrafeuse est augmentée:  -le nombre d'agrafes contenu sera plus important MAIS le poids sera plus important ainsi que le nombre de pièces différentes.

Si la taille de l'agrafeuse est diminuée: -le poids et le nombre d'éléments sont diminués MAIS le nombre d'agrafes contenu sera moins important.

Donc on fait face à un problème.

On obtient plusieurs contradictions qu'il va maintenant falloir résoudre.

On fixe aussi un coéfficient de 1 à 10 pour chaque paramètre qui définit son niveau d'importance et nous permettra de résoudre la matrice.

 

 

IV  Matrices et principes

 

 

On selectionne les zones colorées les plus au haut et à droite car ce sont celles qui soulèvent les contradictions les plus flagrantes.

Prenons par exemple la contradiction concernat la taille de l'agrafeuse.

On souhaite augmenter le nombre d'agrafes contenu dans l'aggrafeuse tout en diminuant le poids.

On sélectionne les paramètres correspondant le plus au poids (Masse d'un objet mobile, Masse d'un objet immobile) et au nombre d'agrafes (Facilité d'utilisation).

La matrice nous donne ainsi le principe TRIZ le plus approprié pour résoudre la contradiction.

Pour cette contradiction, la matrice TRIZ nous donne le principe numéro 6 : Universalité.

Il faut faire en sorte que chaque élément de l'agrafeuse remplisse plusieurs fonctions, de façon à pouvoir supprimer des éléments, donc

de diminuer la masse totale sans forcément diminuer le nombre d'agrafes admissible dans le réservoir de l'objet en question.

 

On fait de même avec la deuxième case en bas a droite.

Cette fois, on obtient le principe TRIZ numéro 3: la qualité locale pour nous aider à résoudre le problème.

 

 

 

V  Conclusion

 

Ainsi, la méthode TRIZ nous a permis de résoudre les contradictions apparues et donc d'améliorer l'objet qu'est l'AGRAFEUSE. On aurait pu résoudre d'autres contradictions grâce à cette même méthode ce qui nous aurait donné d'autres critères d'évolution pour cet objet. Ainsi les possiblités sont nombreuses voires infinies.

 

Pour voir le fichier triz au complet, cliquez sur le lien suivant:

/files/sbouizakarne01/innovation.triz

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: