Liste des projets Maquette

Montre

La montre

INTRODUCTION

Une montre est un instrument de mesure du temps qui se porte sur soi (au poignet, dans la poche ou suspendu).

Elle diffère d’une horloge, d’une peendule ou de tout autre instrument de mesure du temps par le fait qu’elle peut être emportée lors de déplacements sans qu'ils en altèrent le fonctionnement.

Notre étude se porte sur un type de montre particulier : la montre mécanique. Nous l’avons choisit car nous la préférons aux montres électriques.

La montre mécanique est une montre dont le fonctionnement repose sur un mouvement mécanique, qui se compose entre autres d'un ressort de barillet, d'un échappement, d'un organe régulateur. Elle se distingue donc de la montre à mouvement électronique qui a besoin d'une pile pour fonctionner. Le mécanisme de remontage d'une montre repose principalement sur les mouvements du poignet qui font tourner un rotor qui arme à son tour le ressort. Le mécanisme de remontage peu aussi être manuel ou les deux.

 

Pour trouver des innovations pour la montre, nous utilisons la méthode TRIZ. Cette méthode nous vient de Russie. TRIZ est l’acronyme de théorie de la résolution des problèmes inventifs (en russe). Cette méthode nous permet de trouver des solutions innovantes grâce à l’analyse et la résolution de problèmes techniques. Cette méthode est le fruit de nombreuses années d’études d’un grand nombre de brevets pour mettre en évidence les 40 principes inventifs. Ainsi chaque problème peut être résolu grâce à ces principes quel que soit son domaine d’application.

De plus, la recherche de solutions techniques est un aspect important dans l’ingénierie. Ainsi durant le module innovation, nous allons apprendre a utilisé cette méthode. La recherche consiste à imaginer différentes solutions susceptibles de répondre aux conditions imposées, à les concrétiser, réfléchir au comportement réel et choisir la validation ou non. Pour cela, nous utiliserons le logiciel STEPS dans lequel nous devons faire le multi écran, les poly contradictions et enfin la résolution de la contradiction choisie grâce à la matrice.

 

I ) L'analyse multi écran

L’analyse multi écran a pour but de faire ressortir toutes les changements qui ont été faits sur l’objet, ses composants et son environnement depuis une version ultérieure jusqu’à maintenant pour pouvoir projeter l’objet dans l’avenir et voir quels sortes d’amélioration nous pourrons faire.

Dans le cas de la montre, il existe plusieurs sortes de montres avec chacune leurs innovations, il a fallu en choisir une, nous avons pris la montre mécanique, automatique. Il y a eu très peu de changements au niveau de l’environnement de la montre, mais énormément au niveau du mécanisme, des fonctions, des matériaux… nous ne les connaissons pas tous, nous avons donc décidé de ne marquer que les plus important (à nos yeux).

Nous obtenons de cette analyse multi écrans des caractéristiques de montres du futur qui nous serviront plus tard.

II) Les Poly contradictions

Pour créer les poly contradictions il faut choisir un scénario qu’il va falloir suivre par la suite, nous avons choisi trois scénarios qui nous semblaient intéressants avec lesquels ont pourraient obtenir les résultats de l’analyse multi écran.

Le premier se nomme rapidité de lecture, il s’agit du paramètre que nous aimerions améliorer. Nous avons donc choisi des caractéristiques importantes pour ce scénario et avons lié à celles-ci les paramètres qui étaient le plus influencés par le changement de ces caractéristiques. Tous les paramètres étant liés, nous avons donné plus d’importance à certains qu’a d’autres, c’est grâce à cela que le logiciel nous propose des contradictions à améliorer.

Nous avons fait cela pour les deux autres scénarios qui sont : la multifonctionnalité et l’encombrement.

III)  Les contradictions prooposées

Suite au tableau des poly contradictions et des changements dans les coefficients des PA et PE, nous obtenons des fiches de contradictions proposées en fonction du scénario.

Nous choisissons dans chaque cas la contradiction la plus pertinente. Elle se situe en haut à droite du graphique. Chaque graphique correspond à un scénario différent.

Pour le scénario amélioration de l’encombrement, nous choisissons prendre le paramètre taille.

Pour le scénario rapidité de lecture, nous prenons le paramètre rapidité de lecture.

Pour le scénario multifonctionnalité, nous prenons le paramètre taille.

IV) La matrice

              Après avoir choisi la contradiction à résoudre il faut choisir quelle est la caractéristique à améliorer e celle à conserver, nous sommes tombés sur un graphique du pourcentage des principes inventif qui résolvent notre contradiction, il a fallu sélectionner parmis les 40 caractéristiques, lesquels correspondaient le mieux à ceux de la contradiction (qui en dépendaient ou qui étaient liés). Nous obtenons un clasement par pourcentge des principes résolvant la contradiction, celui qui a un plus grand pourcentage a plus de chances d'être celui qu'il nous faut. Pour le scénario de la multifonctionnalité nous obtenons le principe 32 qui correspond au changement de couleur:

32. Changement de couleur
Modifier la couleur d’un objet ou de son environnement extérieur.
Modifier la transparence d’un objet ou de son environnement extérieur.