Liste des projets Maquette

Lampe "Le(t's) Go"

 

Lampe "Le(t's) Go"

 

Objectif :

 

Le but de ce module est de créer le prototype d'un objet innovant. Nous avons choisi de travailler sur une lampe de bureau, sujet qui, en tant qu'étudiants, nous rassemble au niveau des idées, de la conception, du design et de l'utilisation finale. Après une première idée de lampe modulable, nous avons pensé au concept que nous vous présentons dans cette page.

La Lampe "Le(t's) Go" est une lampe de bureau, qui a la caractéristique d'être modulable. L'originalité de cette lampe est que l'on peut ajouter autant de modules que l'on veut pour créer SA propre lampe adaptée à son usage personnel et à ses goûts. Une base et un Lego® constituent le "pack de base" de cette lampe, et des modules tous identiques, ainsi qu'un pot à crayons peuvent être ajoutés ensuite.

Toutes ces pièces sont basées sur le principe et le design des Lego®. Ce sont en effet des briques creuses avec des plots pouvant s'emboiter les uns dans les autres, assurant ainsi une fixation facilement démontable, sans outil et en peu de temps.

 


Conception du produit :

 

Afin de réaliser notre produit, nous avons réfléchi aux contraintes de maintien et d'équilibre de la lampe. Pour ce faire, nous sommes partis d'un Lego® réel, et avons vérifié, s'il était possible, juste en l'agrandissant, de faire tenir une structure grâce aux caractéristiques d'accroche de celui ci. Nous somme arrivés à une solution technique de maintien, constituée de rainures qui entourent les plot lors de l'assemblage de deux pièces et limitent l'utilisation de matière.

Il a fallu aussi penser au passage de la prise électrique de la lampe à travers les différentes pièces, qui garantit à tout utilisateur de pouvoir ajouter ou enlever des modules sans difficulté. Après une première idée qui était de créer une encoche en forme de croix, nous avons finalement choisi de ne créer qu'une encoche de forme oblongue, ceci ne limitant pas les possibilités d'assemblage des modules, et étant plus esthétique.

Nous avons modélisé informatiquement les modules sur Creo Pro Engineer, et nous avons ensuite réalisé un prototype avec l'imprimante 3D du FabLab (Fortus 250mc).

 

Les différentes pièces : 

 

 

- La pièce de base est prévue pour s'emboiter parfaitement sur la base ou une autre pièce de base. Elle comporte un trou oblong au milieu pour permettre le passage de la prise.

 - Le pot à crayon, comporte trois compartiments pour ranger tout le petit matériel nécessaire sur le bureau . Il permet d'éviter que les plots restants sur la base restent apparents, et confère une seconde fonction à la lampe.

- La base de la lampe, qui comporte neuf plots permet de positionner les pièces de base de différentes manières. Le pot à crayon s'emboite alors sur les plots restants.

 

Dimensions :

 

Nous sommes partis sur un module à base carrée de 90 mm de côté, avec une hauteur de 70 mm, sans compter les quatre plots qui ont une hauteur de 20 mm pour un diamètre de 28mm.

Nous avons choisi une épaisseur de 2 mm qui garantit la solidité et la rigidité de la pièce.

La base est conçue sur le même principe que les pièces, mais comporte neuf plots et a une hauteur de 45 mm pour limiter l'aspect massif du pied de lampe.

Un pot à crayon a été également conçu pour ajouter une deuxième fonction à notre lampe de bureau. Il est prévu pour s'emboiter sur les cinq plots laissés libres après emboitement de la première pièce sur la base.

En forme de L, il comporte trois compartiments, un grand permettant de ranger des crayons, et deux plus petits qui peuvent servir de "vide-poche".

Sa hauteur est la même que celle des pièces de base, c'est à dire 70mm.

 

Système électrique :

Pour finaliser notre prototype de lampe, nous avons décidé de mettre en place le système électrique d'éclairage. Pour cela, nous avons acheté une douille, un interrupteur, du fil et une prise électrique, ainsi qu'un abat-jour pour la déco et un raccord de plomberie blanc pour faire tenir la douille sur nos pièces.

Les raccordements sont assez simples, il suffit de dénuder l'extrémité de chaque fil et de les passer dans les emplacements prévus à cet effet dans le composant, en choisissant la longueur de fil voulue.

Une fois prise, interrupteur et douille raccordés, on peut mettre en place ce sytème sur le pied de lampe en passant préalablement ce dernier dans le raccord de plomberie pour surrélever et maintenir la douille. Prise, interrupteur et fils passent sans problème dans les trous oblongs.

Un fois cette opération terminée, il ne reste plus qu'à mettre l'ampoule et l'abat-jour avant de pouvoir allumer la lampe!

 

Tout le matériel nécessaire.

Quelques photos du rendu final.

 

Avancée du projet :

 

18 septembre : première séance, présentation du module et du FabLab ;

23 septembre : deuxième séance, constitution du groupe et début de réflexion sur la nature du projet ;

30 septembre : troisième séance, finalisation du concept, premiers croquis et répartition du travail de modélisation ;

7 octobre : quatrième séance, la modélisation des pièces a été réalisée pendant la semaine, mise en commun du travail et impression de la première pièce ;

10/11 octobre : impression de la base et du pot à crayon de la lampe (durée d'impression : 23 heures) ;

7 novembre : cinquième séance, impression d'une seconde pièce, la première ayant des défauts au niveau des plots ;

12 novembre : sixième séance, réalisation du dépliant ;

20 novembre : septième séance, réalisation du panneau ;

23 novembre : mise en place du système électrique ;

 

En vue d'une commercialisation... :

  En vue d'une commercialisation de ce produit, on pourrait imaginer un autre mode de production des pièces que l'impression  3D. En effet, même si cet outil est très pratique dans le cadre du prototypage, la matière est assez onéreuse et le temps de fabrication important. Nous avons pensé que ces pièces pourraient être injectées en thermoplastique.

L'injection plastique permet en effet une vitesse de production assez importante, un coût matière nettement plus faible et un changement de couleur facilement réalisable.

Le but serait de produire des pièces de différentes couleurs pour s'adapter aux goûts de chaque utilisateur. Ainsi, chacun pourrait assortir sa lampe à son intérieur et à ses envies.

On pourrait également imaginer la création de modules de formes différentes tels que des pièces avec seulement deux plots ou des vides-poches sur un ou plusieurs plots qui permettraient de rendre encore plus modulable cette lampe.

La commercialisation en magasin se ferait alors sous forme de "pack de base", avec la possibilité d'acheter des modules supplémentaires.

 

 

Vous pouvez trouver notre affiche format A2 en suivant le lien ci dessous :

/files/alecomte01/A2_open_office.pdf

Vous pouvez trouver notre affichette format A5 en suivant le lien ci-dessous :

/files/alecomte01/A5.pdf