Liste des projets Maquette

Etaleur de pâte à crêpe

 

INTRODUCTION

 

Dans le cadre de ce module Optimisation Produit de notre cursus, nous avions pour but de réaliser, de la conception à la fabrication d'une maquette fonctionnelle, un produit de notre choix qui doit intégrer une nouveauté ou une amélioration par rapport à un objet déjà existant, ou d'inventer un nouvel objet. 

 

Plusieurs idées ont été proposées au début de ce projet : un support pour réhausser les chaises cassées, un éplucheur de légumes ou un aspirateur à cheveux... Nous étions un peu perdu pour le choix du sujet, nous avons pesé le pour et le contre, pensé à la faisabilité, à la complexité du système.

C'est de cette manière que nous est venue l'idée de notre produit : un mécanisme qui permettrais de réaliser des crêpes bien rondes et d'épaisseur uniforme (on ne va pas le nier, notre gourmandise a aussi favorisé cette idée).

En effet, réaliser des crêpes à l'aide du râteau à crêpe ou "rozell" n'est pas aisé et demande un certain doigté et de l'expérience. De plus cet outil n'est pas adapté aux enfants, ces derniers n'étant pas assez habile, encore pour pouvoir le manier afin d'étaler la pâte. De plus, la crêpière ou la poêle étant très chaude, il est dangereux pour eux de l'utiliser. 

 

Notre but a donc été de réaliser un mécanisme permettant d'étaler la pâte à crêpe de manière homogène pour obtenir la forme circulaire typique du met, en facilitant le processus et le rendant accessible aux enfants. 

 

Cette page récapitule toute la démarche qui nous a permis d'aboutir à la maquette fonctionnelle. 


 

 

 

ANALYSE FONCTIONNELLE

 

 

Bête à corne :

 

Contrôle de validité du besoin :

 

  • Pourquoi le système existe-t-il ? (cause, origine...)

Parce qu'il est difficile de faire des crêpes régulières (en épaisseur et en diamètre).

 

  • Pour quoi ce besoin existe-il ? (but finalité...)

Pour étaler parfaitement la pâte.

 

  • Qu'est-ce qui peux le faire évoluer ?

Une différence de consistance de la pâte, une nouvelle technologie pour la cuisson des crêpes (qui remplacerait poêles et crêpières).

 

  • Qu'est-ce qui pourrait le faire disparaître ?

Un arrêt de la consommation de crêpe.

 

Diagramme pieuvre :

 

 

 

 

 

Fonctions :

 

FP : permettre à l’utilisateur d’étaler la pâte à crêpe de façon homogène

FC1 : être hygiénique 

FC2 : s’adapter à la poêle

FC3 : être facile d'utilisation/facile à mettre en place

FC4 : résister à la température de la poêle

FC5 : être conforme aux normes de sécurité et aux normes agroalimentaires

FC6 : étaler la pâte à la bonne épaisseur

FC7 : être recyclable en fin de vie

FC8 : pouvoir être rangé facilement et ne pas prendre trop de place

 

 

Cahier des charges fonctionnel :

 

 

 

RECHERCHE DE SOLUTIONS

 

Après s'être mis d'accord sur le système et son fonctionnement global, nous nous sommes mis à la recherche de solution réalisation et simple de l'Etal'tout.

Support :

Nous avions tout d'abord pensé à poser le système à côté de la poêle/crêpière avec un bras qui viendrait au dessus de la plaque chauffante. Le problème avec cette solution est l'encombrement créé par le système. En effet les plans de travail lorsque l'on cuisine sont très encombrés et nous n'avons pas forcément de place à côté de la table de cuisson.

Rajouter quelque chose en plus rendrait notre produit moins attrayant à l'utilisation.

Pour pallier à ça, nous avions pensé à faire en sorte que le support soit accrochable au mur à l'aide de ventouse mais il reste un problème commun aux deux solutions :

Il n'y a aucun moyen de s'assurer du centrage entre le système et la poêle et cela rendrait également le système difficile à utiliser.

Nous avons alors décidé de changer de modèle de fixation, cette fois-ci en contact direct avec la poêle. Une de nos solutions a été de clipser les pieds sur le bord de la poêle.

Le problème avec cette solution était son usage réservé aux poêles, les crêpières ne possédant pas de bordure élevée.

C'est pourquoi nous nous sommes tournés vers une solution à contact ponctuel direct sur le fond de la poêle.

Mais en choisissant cette solution, nous avions un problème

Pour résoudre ce problème nous nous sommes inspirés des pieds de pupitre de musique. En effet ce système permet de garder l'équidistance des pieds par rapport au centre de l'étaleur. 

Système de rotation :

Nous avons d'abord pensé à faire un bouton pour déclencher la rotation.

Mais cela créé un problème de résistance à l'action de l'utilisateur (risque de déplacement du système ...). Aussi il aurait été complexe à réaliser contenu de nos connaissances actuelles et requierant plus de composants (ressorts, vis, ...). 

 

 

 

CROQUIS 

 

Voici quelques croquis illustant certaines idées que nous avions eu :

 

 

SCHEMA CINEMATIQUE 

 

Voici le schéma cinématique de la solution choisie :

 

CALCULS

 

 

MODELISATION

 

 

PROBLEMES RENCONTRES

 

 

CHOIX DES MATERIAUX

 

Nous nous sommes assurés pour le choix du matériau utilisé pour la fabrication de notre étaleur à ce qu’il soit inoffensif pour la santé, léger, résistant et recyclable. Après quelques recherches le choix s’est tourné vers l’inox. Ce dernier est un alliage solide et inoxydable facile d'entretien, composé de nickel, d'acier et de chrome. Ce matériau est le plus utilisé dans l’industrie de la cuisine. Voilà qui en dit déjà long sur son degré de résistance et sa totale inertie chimique (absence de réaction/migration quel que soit le contexte). 

Nous avons choisi le meilleur mélange qui est l'inox 18/10, qui contient 18% en masse de chrome et 10% en masse de nickel. L'inox est inoffensif pour la santé, puisqu'il ne s'oxyde pas, et ne donne pas de goût aux aliments. En plus ce matériau est recyclable à 90%.

 

Nous proposons aussi d’utiliser du caoutchouc de silicone pour les bouts qui touchent la poêle, vu qu’il est généralement non réactif et a une grande résistance thermique (résistant à des températures comprises entre −55 °C et +300 °C). Il a aussi de bonnes propriétés de décollement.

 

Notre mécanisme n’étant pas très complexe, il serait facile à produire en série avec l’inox et pourra être rentabilisé rapidement avec les bons moyens de production (très peu besoin d’usiner les pièces, formes simples à réaliser en moulage par exemple etc…).

En ce qui concerne le caoutchouc pendant la phase de production, il peut être nécessaire de recourir à la chaleur afin de conférer à la silicone son aspect caoutchouteux pour lui donner la forme souhaitée. il peut également être moulé par injection.

 

 

MATURATION DU PRODUIT

 

 

N'ayant encore que peu de connaissance dans le domaine de la mécanique, nous n'avons pas pu réaliser tout ce que l'on peut imaginer avec notre produit. Voici quelques pistes que nous pourrion/aurions pu exploiter avec plus de temps ou de connaissances :

  •  Ajouter un mécanisme qui permet de retourner les crêpes une fois étalées.
  •  Réaliser un mécanisme de rotation qui requiert moins d'intervention humaine (un bouton qui déclenche la rotation du mécanisme d'étalage de la pâte).
  •  Faire en sorte que la crêpe soit du même diamètre que la poêle.

 

ETUDE DU MARCHE

 

 

MAQUETTE FINIE

 

 

CONCLUSION

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: