Liste des projets Maquette

Porte-Carte intelligent

Avant-propos

Dans le cadre du module Optimisation Produit, nous avons formé un groupe de travail dont l’objectif commun était de concevoir un projet. Ainsi, nous avons décidé de nous regrouper tous les quatre:

- Matthieu LAMPERT

-Mouhammad ISMAILOV

-Alex RICE

-Yacine SEGHROUCHNI

afin de rassembler nos diverses connaissances et répondre au sujet.
Notre consigne était de réaliser une maquette d'un produit permettant d'optimiser un objet ou une tâche quelconque tout en étant original et utile. Il nous a aussi été précisé de concevoir un ensemble ni trop simple ni trop compliquée, mettant donc en défi notre ingéniosité.
Après plusieurs brainstormings, de multiples réflexions sur le sujet et autres regroupements d'idées et suite à l’accord de nos enseignants M.Cavallucci et M.Coulibaly, nous nous sommes donc engagés dans la conception du projet suivant : Un porte carte intelligent!

Introduction

Il nous est tous déjà arrivé de devoir chercher dans nos sacs notre portefeuille. Une fois cette étape franchie, il reste une tâche encore plus laborieuse à effectuer : trouver parmi des cartes de fidélité ou autres toujours plus nombreuses, celle dont nous avons besoin.

L’analyse de ce problème nous a permis d’aboutir au porte carte intelligent. Celui-ci contiendra les cartes les plus manipulées et que nous devons utiliser souvent. Par exemple en tant qu’étudiant, nous avons principalement pensé à notre carte étudiant, la carte bancaire et une carte de fidélité au choix.

Toujours en quête de défis, nous voulions concevoir un objet discret afin qu’il n’attire pas le regard.

 

Analyse fonctionnelle:

Bête à cornes :

 

Diagramme pieuvre :

Fonction principale :  

  • FP1 : Maintenir et mettre à disposition les cartes de l’utilisateur

 

Fonctions de contraintes :

  • FC1 : Contenir les cartes
  • FC2 : Ne pas abîmer les vêtements de l’utilisateur
  • FC3 : Pouvoir se fixer sur une ceinture ou un pantalon
  • FC4 : Résister aux caractéristiques du milieu atmosphérique
  • FC5 : Ne pas abîmer les cartes
  • FC6 : Être d’un design séduisant mais discret
  • FC7 : Être facilement utilisable par l’Homme
  • FC8 : Résister aux U.V.
  • FC9 : S’adapter aux températures
  • FC10 : Être sans danger pour l’Homme/Respecter les normes
  • FC11 : Ne doit pas être encombrant


 

Cahier des charges fonctionnel :

 

Valorisation et quantification des fonctions du produit :  

Fonction

Valorisation

Niveau

FP1

Nombre de compartiments 

Dimensions 

Effort nécessaire pour actionner un bouton 

Longueur de préhension des cartes 

3

100x63x15mm

Faible

8mm

FC1

Espace pour les cartes

Système de fermeture

86x55x2mm

FC2

Etat des vêtements 

Angles/coins

Inchangé

Arrondis

FC3

Maintenabilité sur la ceinture/pantalon

Stable

FC4

Matière adaptée

Tmin=-20°C

Tmax=50°C

FC5

Etat des cartes 

Forme arrondie

Inchangé

FC6

Design

Epaisseur

Libre

max 2cm

FC7

Zone d’appui/taille des boutons

Forme des boutons

11x15cm

FC8

Matière peu sensible à la lumière

Revêtement de protection

 

FC9

Choix d’une matière adéquate

 

FC10

Forme des boutons

Matière

Normes françaises et européennes

 

FC11

Dimensions

100x63x15mm

 

 

Diagramme FAST  :

 

Etude de marché:

Nous sommes conscient qu’il existe plusieurs types de porte-cartes. Cela dit, nous nous distingons des autres produits commercialisés par plusieurs critères.

 

Critères de choix :

 

1er critère : Le Prix 

 

 

En effet, nous avons constaté que le type de porte-cartes présenté sur la photo ci-dessus présente un coût d’achat relativement élevé (en raison du fait que ces portes-cartes contiennent un système d’éjection des cartes électrique / motorisé). Ainsi, nous présentons un système avec des boutons, ce qui permet de réduire considérablement le coût du produit.

 

2ème critère : L’encombrement 

 

Du point de vue de l'encombrement, nous privilégions un porte-cartes pouvant contenir un nombre réduit de cartes (ie. les cartes utilisées régulièrement) de façon à ce qu'elles soient rapidement accessibles. Notre porte-cartes n'a pas pour but de remplacer un porte feuille qui fait office de rangeur de cartes. Notre porte-cartes sera donc fin et compact.

 

3ème critère : L’ergonomie

 

Notre modèle de porte carte se veut être compact et discret, en plus d’être fonctionnel. Les autres modèles concurrents sur le marché satisfont uniquement un des deux critères précédents et sont peu compétitifs sur le second. De ce fait, notre produit peut ainsi être vendu à un prix plus élevé que prévu, sans compromettre sa compétitivité. 


 

Nos points positifs (comparé aux autres portes cartes du marché) :

  • Compact (plus fin car seulement 3 cartes)
  • Fonctionnel (permet de sortir une seule carte à la fois)
  • Peu cher (le moins cher pour des fonctions analogues vaut plus que 40 euros)
  • Personnalisable
  • Léger (plastique)


 

Nos points négatifs

  • Peut-être un peu fragile car la matière qui le constitue est le plastique
  • Ne possède pas de protection RFID (mais peut-être ajouté)

 

Démarche de réflexion :

 

L’idée du projet étant maintenant fixée, nous avons réfléchi aux différentes solutions techniques que nous pouvions mettre en place. Nous avons tout d’abord choisi de réaliser un porte carte pouvant contenir trois cartes. Cependant, on pourrait très bien imaginer une variante de ce produit qui pourrait contenir 5 cartes par exemple, l’objectif n’étant pas d’utiliser ce porte carte comme porte-feuille. 

La première proposition était de faire notre objet en 5 pièces (sans les boutons) qui s’assembleraient à l’aide de clips. L’avantage d’un système de 5 pièces aurait été un assemblage facile des 3 boutons poussoirs. Ceux-ci ont pour fonction de sortir la carte de son logement, d’où une liaison glissière entre chaque bouton et la coque du porte carte.

Par ailleurs, nous avons jugé qu'il était judicieux que le porte carte soit indémontable pour éviter une séparation accidentelle des coques, d'où notre choix d'une structure d'assemblage des différentes pièces par clipsage.

Ainsi, nous avons dessiné à la main les différentes solutions techniques de notre porte carte, dont voici quelques extraits :

 

Remarque :

Lors de nos réflexions sur les dimensions du porte carte, nous avons fait face à la contradiction suivante : 

Afin de résoudre cette contradiction tout en évitant les compromis, nous avons pensé que l’emploi d’une matière souple, c’est-à-dire dont le module d’élasticité est faible serait un bon choix. Un plastique correspondant se révèlera satisfaisant car il permettra une flexibilité suffisante au porte carte pour éviter à ce dernier de se rompre trop facilement. Cela garantira également le design discret.

 

Commercialisation :

Dans une optique de commercialisation et d'amélioration de notre produit, il serait envisageable d’augmenter la capacité d’accueil des cartes de notre système comme nous l’avons expliqué précédemment.

De plus, l’ajout de ressorts permettant le retour en position initiale du bouton. Cependant des ressorts sur mesure sont nécessaires, ce qui aurait pour conséquence d’augmenter le coût de fabrication du produit. L’emploi de ressorts permettrait donc plus de confort à l’utilisateur et apporterait la certitude que chaque carte reste bien dans son logement. Aussi, l'ajout d'une protection RFID comme évoqué précédemment pourrait aussi être ajoutée pour plus de sécurité. C'est une amélioration possible qui pourrait mener à un modèle de porte-cartes encore plus sécurisé, donc haut de gamme.

En outre, pour permettre une production en grande série, les pièces ont été conçues de façon à ce qu'elles soient facilement moulables. 

Par ailleurs, nous pouvons envisager la création d'une notice d’assemblage fournie avec l'ensemble des pièces. Ainsi, les coûts de fabrication seront drastiquement réduits ce qui aura pour conséquence de diminuer le prix d'achat.

Enfin, nous avons pensé ajouter une plaque personnalisable (vendue séparément) qui viendrait s’emboîter par déformation (du plastique) sur le dessus du porte carte. Cela permettrait à chaque utilisateur d’avoir un porte carte original et qui lui plaise.

 

 

Conclusion :

Ce projet représente un élément essentiel de notre formation, principalement par son processus inventif et la mise en oeuvre de différents moyens de production pour réaliser la maquette d’un produit innovant. Nous avons mis en application nos cours d’analyse de la valeur, d’analyse fonctionnelle et d’innovation de première année (mais aussi de cours de cette année comme la RDM).
Nous avons par ailleurs appris à nous servir de différents moyens de production comme l’imprimante 3D Fortus et avons approfondi nos connaissances sur le logiciel CREO en réalisant des assemblages, une étude matériaux et en apprenant à convertir des fichiers en format stl. Cela a d’ailleurs été un frein au niveau de la réalisation de notre prototype puisque nos pièces se révélèrent trop complexes pour être converties en format stl. CREO ne s’en est pas sorti par rapport aux calculs, c’est pourquoi nous avons dû simplifier les composants de notre maquette.
Nous étions quatre pour réaliser ce projet, nous avons donc dû nous répartir le travail et coordonner nos efforts en fonction des compétences de chacun. Cela s’inscrit également dans l’apprentissage des éléments essentiels de notre formation d’ingénieur car en effet, dans un groupe de travail nous nous sommes rendus compte que l’union fait la force et que la communication est très importante dans la résolution de problèmes.
(Nous sommes assez satisfaits de notre production, et le produit final respecte bien le cahier des charges.)

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: