Plateau de restauration

Le Plateau de Restauration

En s'engageant dans ce projet il était important pour nous de traiter d'une problématique qui avait un réel intérêt pour nous.

De ce fait en recherchant des difficultés qu'on pouvait rencontrer au quotidien l'idée du plateau de restauration est devenu une évidence. En effet l'un des membres du groupe travaille à mi-temps dans un bar et l'un des aspects les plus complexes du métier de serveur reste le port du plateau. En tant que serveur inexpérimenté le service au plateau est souvent source de stress dans ces lieux où la clientèle est plus ou moins consciente des ses faits et gestes au risque de renverser le contenu sur la clientèle et créer une situation embarrassante pour tout le staff.

L’objectif est donc de concevoir un plateau assurant une grande stabilité à la vaisselle qu’il porte tout en restant léger, abordable pour un usage professionnel et facile d’utilisation pour un novice.

1. KMAP

 

On a commencé par s’intéresser au systèmes existants et les avantages/désavantages que ces derniers présentaient. On a surtout remarqué qu’actuellement sur le marché il n’existe que très peu de solutions s’appliquant à cette problématique et on a distingué 3 types de plateaux « innovants » existants :

- Le plateau à surface antidérapante « classique »

- Le plateau à surface collante

- le plateau aimanté de manière permanente

Cependant, le premier, qui est utilisé dans les bars et cafés n’offre pas une grande stabilité à la vaisselle lorsque le plateau est incliné ou quand les mouvements sont brusques. Le plateau collant et aimanté n’ont pas ce problème mais la nature permanente de leur système de fixation représente un problème au moment du service. Un trop gros effort est alors nécessaire pour enlever les éléments du plateau. De surcroît le plateau collant et antidérapant ont tendance à se salir rapidement en accumulant les saletés.

 

 

 

 

2. Intégralités des Parties

 

Ensuite il était important de fixer les parties constituantes du plateau de service.

 

 

3. Diagramme Multi-écrans

Avant d'innover sur le plateau de restauration il est important de voir ce qui a été utilisé par le passé et de fixer les limites idéales qu'on aimerait atteindre.

 

 

4. Lois

 

 

5. Contradictions

Pour chaque Paramètre d'Action on étudie les contradictions engendrées par les Paramètres d'Evaluation.

 

 

6. Solutions

Nous avons de ce fait décidé de résoudre 4 contradictions. Ces résolutions ont donné naissance à nos concepts innovants.

 

A. Le plateau collant/non-collant

Un plateau ayant un revêtement pouvant passer de collant à non-collant semblait résoudre la problématique concernant le ratio stabilité/prix.

En effet des concepts de plateaux collants existent déjà et souvent à un prix attractif. Cenpendant une surface dont le propriétés adhésives peuvent varier n'existe pas encore et nécéssitera de la R&D.

 

B. Le Plateau Stabilisateur

Un plateau se stabilisant automatiquement tel un support caméra "Gimbal" offre une solution s'adaptant à tous types de vaiselle, car le tapis du plateau est inchangé, tout en offrant une excellente stabilité.

 

 

Nous avons pour cet effet pensé à un système de contrepoids et de roulements à billes comme visible ci-dessous.

 

 

C. Le Plateau Magnétique par Intermittence

L'une des problématiques les plus frappantes pour nous était de proposer un système de stabilité par une adhésion périodique tout en offrant un prix intéressant.

Pour cela nous avons pris exemple sur les plateaux d'usinage à aimants permanents. Ces derniers par un système de levier entrent en contact avec la surface métallique du plateau le rendant à son tour aimanté.

 

On peut alors s'imaginer que dans une position du levier les aimants sont en contact avec le tapis métallique du plateau et dans l'autre dans un compartiment l'isolant du tapis de plateau.

 

D. Plateau Electromagnétique

Dans la même optique que le plateau aimanté par intermittence nous avons pensé à un plateau électromagnétique où le plateau contiendrait une bobine de cuivre, une batterie, un intérrupteur et un système de chargement par induction. Cette solution permet de répondre au souci de stabilité. tout en facilitant le service à table.

 

En effet dans le cas du plateau magnétique par intermittence il faut tout de même décoller l'aiment du tapis du plateau ce qui peut être trop brusque. Ainsi pour l'électroaimant il suffit d'actionner l'interrupteur.

 

Conclusion

Pour notre produit final nous avons décidé d'écarter 2 systèmes. Premièrement le plateau collant/non-collant. Il s'agit du système pour lequel nous n'avons pas le niveau de compréhension sufisamment élevé pour le concevoir et on doute de la durabilité de ce type de revêtement. Deuxièmement le plateau stabilisateur. Ce dernier nécéssitera un entretien trop important, au vu des roulements utilisés, et serait certainement trop lourd pour être utilisé en service.

 

Les deux autres solutions nous semblent adaptées mais éventuellement pour des cas d'utilisation différents. Tout d'abord ils nécéssitent tous deux une vaisselle adaptée ou des modifications apportées à la vaiselle comme les stickers métalliques utilisés dans les supports aimantés pour téléphone. Ces modifications ne sont pas trop importantes et s'adaptement globalement à tous types de vaisselle.

Autrement on suppose que pour une utilisation purement professionnelle le plateau à électroaimant offre la plus grande facilité d'utilisation et le fonctionnement le plus "propre" tandis que l'aimant permanent serait plus adapté à une utilisation privée où l'éfficacité n'est pas clef.

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: