Système d'aération pour souris

Une souris aérée ?

Introduction

N'avez vous jamais eu cette sensation désagréable de moiteur dans la main après une longue session de jeux-vidéos ? La concentration, l'adrénaline et les mouvements rapides de votre poignet favorisent en effet rapidement l'installation de la chaleur et de l'humidité dans le creux de votre paume. Jouer devient alors plus difficile, la prise en main de la souris est moins comfortable, et vous finissez par perdre !!

Nous avons alors cherché des solutions pour mettre fin à ce problème.

Les meilleures souris actuelles ne permettent pas l'évacuation de la chaleur entre la main et la coque de la souris.

 

 

 

KMAP

 

Nous avons commencé par réaliser le diagramme problèmes/solutions (Kmap). Il nous a permis de cerner les problèmes les plus importants au sein du système.

  

 

Build & Solve

 

Nous avons alors appliqué la méthode TRIZ afin d'identifier les contradictions du système, identifier des solutions pour les résoudres grâce à la Matrice TRIZ , et développer des solutions cohérentes et inventives.

 

Parties: 

 

 

 

Multi-Ecrans:

 

 

Diagrammes des lois:

 

 

Contradictions:

 

Nous avons choisi de résoudre les contradictions le plus en haut à droite dans le graphe, car elles ont un poids et une universalité plus élevés.

 

Solutions:

 

  Avantages Inonvénients  Risques Notes
Coque de souris en quadrillage d'arcs de cercle Les arcs de cercle offrent une grande résistance mécanique. Cette coque serait salissante, et difficile à nettoyer. Un arc trop fin peut être fragile individuellement, et risque de casser (alors que la structure est rigide). L'ajout d'une membrane textile sous la structure permet d'éviter l'accumulation de poussières.
Souris constituée uniquement des boutons Les problèmes de solidité et de passage de l'air sont très atténués, voire supprimés. Le coût et le développement sont beaucoup plus simples. La maniabilité et le comfort sont atténués. Le mécanisme de détection de mouvement (laser) doit être contenu dans un petit volume.   L'ajout de support pour deux doigts supplémentaires (pouce et annulaire) permet de récupérer la stabilité et la maniabilité, perdus lorsqu'on enlève la coque. Ces supports permettent aussi le maintien en position par le pouce et l'annulaire lors de l'utilisation de la molette, quand l'index et le majeur ne sont plus en contact avec les boutons.
Souris en pâte durcissable La souris aura une forme adaptée à la main, ce qui permettra une meilleure maniabilité et un bon confort d'utilisation Le système nécessite une manipulation avant sa première utilisation Le modelage peut être irréversible en fonction de la matière choisie et la souris sera inutilisable en cas de mauvaise préparation Les pâtes durcissables sont cassantes, le système peut être fissuré ou rompu. La pâte choisie doit pouvoir être "réactivée" de manière à pouvoir corriger sa forme. On pourrait reconstruire une souris cassée ou fissurer par réactivation de la pâte.

 

Solution retenue

 

Nous avons choisi de retenir la solution "Souris constituée uniquement de boutons". Cette solution consiste à se débarasser de la partie arrière de la coque de la souris, où repose la paume de la main.

Ainsi, on retire de nombreuses contraintes au système: Le poids et la solidité de la coque sont très améliorés et l'humidité de la main n'est plus un problème (le flux d'air sous la main est maximal).

 

Schéma de fonctionnement de la solution retenue.

 

Détails de la solution:

 

_ Pour retrouver la stabilité et la maniabilité perdues lors du retrait de la coque, on ajoute des supports pour le pouce et l'annulaire sur les côtés de la souris. Ces doigts n'interviennent pas autant dans le maniement d'une souris classique, mais peuvent se trouver très utiles pour ce nouvel objet.

 

_ Les supports du pouce et l'annulaire permttent aussi un maintient en position de la souris par ces deux doigts lors de l'utilisation de la molette, lorsque l'index et le majeur ne sont plus en contact avec les boutons.

 

_ Le système de détection du mouvement (laser sous la souris) doit être intégré sous les boutons (plus en avant de sa position sur une souris classique).

 

Conclusion

 

Ce projet nous a permis d'arriver a trouver une solution cohérente et pas encore sur le marché, permettant de remédier au problème initial mais aussi à plusieurs autres, sans créer plus de problèmes supplémentaires!

La méthode TRIZ a permis de bien organiser les idées et de mettre en place une méthodologie solide pour résoudre les contradictions de notre système.

 

 

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: