Tente

La tente

 

INTRODUCTION

   En allant camper dans la nature, nous nous retrouvons souvent confrontés à certaines incommodités lors de l'utilisation de la tente. Cela pourrait rendre l'expérience de camping pénible, notamment lorsqu'on campe dans des endroits insolites ou lors des intempéries.

   Nous avons alors décidé de trouver des solutions aux divers problèmes auxquels nous sommes exposés lors de l'utilisation de la tente. Nous avons donc eu recours au logiciel PICC, qui permet de mettre en oeuvre la méthode de conception inventive TRIZ afin de trouver des solutions innovantes aux problèmes rencontrés par l'ingénieur.

1. Diagramme KMAP

Le diagramme KMAP ci-dessus nous permet de lister tous les problèmes que pourrait rencontrer l'utilisateur lors de l'usage de la tente, ainsi que des solutions partielles pour certains de ces problèmes. Chaque solution partielle et chaque problème sont associés à des paramètres. Cela permet d'organiser les idées et simplifier ainsi le déroulement du projet.

2. Intégralité des parties

Ensuite, nous avons dû créer l'intégralité des parties de notre projet. Nous avons donc identifié la fonction principale utile de la tente : "Héberge temporairement les personnes et les protéges des éléments extérieurs". Il fallait ensuite décomposer notre système en 3 sous-parties. Nous avons donc constaté que l'utilisateur délivre une énergie mécanique aux piquets afin de maintenir la toile de la tente en place lors du montage, dans le but d'héberger les occupants.

 

3. Diagramme multi-écrans

Le diagramme multi-écrans nous permet de visualiser l'évolution du système, du sous système et des super-systèmes entre le passé et le présent, mais aussi leurs évolutions potentielles dans le futur. Nous avons donc exhibé les différents paramètres sur lesquels nous avons choisi de nous concentrer afin d'améliorer la tente, en observant l'évolution qu'elle a connu dans le temps. Ici on a rapidement remarqué que sa transportabilité était un facteur important à améliorer (via la masse et le volume de la tente).

4. Lois d'évolution

Pour prévoir une évolution future de l'objet, nous avons recours aux lois de la méthode TRIZ. Il faut donc émettre une hypothèse par rapport à chaque loi, mais aussi évaluer son importance dans notre système.

  •  Loi n°1 : Intégralité des parties : Création d'un système de contrôle permettant à la tente de s'adapter aux éléments extérieurs (pluie, chaleur, vent). Ceci dans le but de maximiser la FPU
  • Loi n°2 : Conductibilité énergétique : La tente pourrait assumer parfaitement la conductivité énergétique lors du montage en agissant sur l'utilisateur (pertes thermiques), les piquets et la toile en diminuant les frottements
  • Loi n°3 : Harmonisation : Rendre les piquets solidaires à la toile de tente peut la rendre plus harmonieuse dans le but de maximiser la fpu
  • Loi n°4 : Idéalité : Rendre les piquets solidaires à la toile de tente peut la rendre plus harmonieuse dans le but de maximiser la fpu
  • Loi n°5 : Développement inégal : La toile de tente présente un développement faible par rapport au reste de la tente. Elle doit donc être reconçu pour améliorer la FPU
  • Loi n°6 : Transition au super-système : Intégrer la tente à un sac
  • Loi n°7 : Transition vers le micro-niveau : La tente à l'état solide permet d'héberger au mieux les occupants et les protéger des éléments extérieurs, sans devoir changer l'état physique de la toile.
  • Loi n°8 : Dynamisation et contrôlabilité : La tente pourrait passer de l'état actuel à articulé de manière à ce qu'elle puisse maximiser la fonction principale utile
  • Loi n°9 : Evolution par la synthèse Substances-Champs : La tente pourrait renforcer ses capacités fonctionnelles en ajoutant à celle ci un dispositif d'éclairage.

5. Paramètres et contradictions

Les paramètres choisis lors des étapes précédentes (notamment la KMAP) génèrent certaines contradictions dans le système dont certaines que nous allons essayer de résoudre

Nous avons par la suite obtenu le diagramme de contradictions suivant : 

Nous avons alors choisi de résoudre les contradictions se trouvant le plus en haut à droite du diagramme, puisqu'elles ont le plus grand poids et universalité et ainsi le plus d'importance dans le système.

Nous avons ainsi obtenu 15 contradictions dont 3 que nous avons engagées en résolution.

Prenons comme exemple la contradiction de la masse que nous avons tenté de résoudre, qui a fait intervenir plusieurs principes de la matrice TRIZ. 

6 - Solutions trouvées

La résolution de chacune des contradictions que nous avons choisies nous a permis d'obtenir une ou plusieurs solutions dont nous avons évaluées l'efficacité et la faisabilité. En effet, chaque potentielle solution découle de nombreuses reflextions plus ou moins innovatives, il est donc nécessaire de les trier en aval pour n'en retenir qu'une seule.

Voici un premier exemple de solution tentant de résoudre la contradiction émise sur le volume:

L'idée fut donc d'essayer de réduire le volume pris par la tente lorsqu'elle n'est pas utilisée tout en gardant un volume relativement élevé en utilisation garantissant un intérieur relativement spacieux.

Ici on a rapidement remarqué que l'air, aussi important qu'il soit en utilisation (notamment comme isolant), ne l'est plus du tout lorsque la tente est pliée. Via le principe TRIZ de l'extraction, on a donc souhaité retirer cet élément (encore présent en partie lors du pliage) lorsque la tente n'est pas utilisée. C'est pour cela qu'on a eu l'idée d'une sorte s'aspirateur permettant d'aspirer l'air inutile présent dans la housse lorsque la tente est pliée. De cette façon, on optimise le volume pris lors du rangement et du transport.

 

Au final, nous avons retenu la solution suivante concernant la masse de la tente:

Ici, on a souhaité résoudre la contradiction existante sur la masse. Il faudrait une masse élevée pour que la tente ai une bonne durée de vie (matériaux solides) et une masse faible pour le transport.

L'idée fut donc de contourner le problème via une housse sur roues. De ce fait, la tente, aussi lourde qu'elle soit, demeurera facile à déplacer sur des terrains divers. On pourrait donc concerver une tente faite à base de matériaux de bonnes qualités (donc plus lourd) tout en assurant une bonne portabilité. Ce problème relève donc de l'aspect TRIZ de la sphéricité en rendant le déplacement de l'objet dépendant à un objet cylindrique.

L'avantage de cette solution est qu'elle n'engendre pas de complexité superflue à la tente: une simple structure métallique (de préférence en aluminium pour réduire le poids) fixé à des roues, suffirait. Il faudrait alors simplement incorporer cela à une toile (ou simplement la poser dessus) et c'est fait.

De plus, cette solution est polyvalente. Via l'attache multifonction (imaginée en bas du schéma), on pourrait fixer cette toile à différent harnais adapté à la marche ou au vélo.

CONCLUSION

Au final, ce projet nous a permis d'appliquer la méthode TRIZ aux problèmes rencontrés lors de l'utilisation de la tente. Bien que le logiciel et les techniques enseignées nous paraissaient, au premier abord, obscures, on a pu constater leurs efficacités via la simplification des contradictions nous menant à des solutions plus ou moins viables.

Cela nous a aussi permis d'assimiler les principes de la méthodologie TRIZ et de constater son efficacité quant aux problèmes rencontrés par les ingénieurs de nos jours dans tous les domaines de l'ingénierie.

 

 

 
 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: