Set de cuisine

Introduction

Depuis la découverte du feu, l'Homme se plaît à faire cuire certain de ses aliments pour son plaisir gustatif. Ainsi, depuis la préhistoire, nous avons élaboré, sans discontinuité, des surfaces, des récipients, des enceintes pour contenir les aliments dans l'objectif de les amener au stade de cuisson désiré.
Avec l'évolution continue de l'Homme et de la manière dont il se nourrit, il est apparu une diversité indénombrable de ces récipients, pour répondre au mieux à la cuisson de la grande variété d'aliments que nous consommons.

Dans le cadre du module électif "Ingiénerie de l'innovation", il nous a semblé clairvoyant que les sets de cuisine, que nous possédons pratiquement tous aujourd'hui, présentent de réels désavantages, que leur technologie peut être décomplexée pour répondre aux problématiques de notre siècle et du futur. 

La méthode TRIZ de Genrich Altshuller va être le fil directeur de notre étude, de cette façon il nous sera possible de décortiquer les caractéristiques de notre objet afin de proposer la solution que nous pensons la plus pertinente possible au regard des problèmes que les sets de cuisine apportent.

Cette présentation retrace l'ensemble des étapes de notre étude, de l'état de l'art des sets de cuisines à notre solution innovante.

 

Etat de l'art

Pour favoriser la bonne compréhension de notre objet, il est impératif de lister quelques-un principaux sets de cuisine de l'histoire afin de percevoir les différents aspects qui ont déjà été amélioré en fonction des problématiques d'époque.

 

        Marmite en terre cuite (Antiquité)              Marmite en bronze (Moyen-Age - Rennaissance)          Set de cuisine en fonte (XVIIIème -XIXème)      Set de cuisine en cuivre (XIX-XXème)

 

Analyse de l'outil

Intégralité des parties

Ce diagramme fonctionnel du set de cuisine modélise les fonctions et acteurs internes de l'objet ainsi que leur rôle respectif. Il synthétise de manière épurée les réponses aux questions telle que : Comment est contrôlé l'outil ? Quel est l'énergie apportée ? Sur quel objet agit-il ?

 

Analyse multi-écrans

Dans cette partie, le but est d'analyser les inconvénients et avantages qu'a développé notre outil au cours du temps.  De manière plus précise, nous nous sommes intéressé à l'ancêtre direct du set de cuisine moderne, mais aussi un son successeur "idéal" qui transformeait alors les inconvénients actuels de l'outil en avantages, parfois utopiques, le but n'étant pas d'en faire une réalité mais d'ébaucher les caractéristiques améliorables. Pour chaque créneau temporel, on distingue les super systèmes correspondant à l'environnement de l'outil, les sous systèmes correspondant aux composants de l'outil, et la classe comprenant l'outil en tant que tel.

Maturité du système

Ce graphique modélisant deux courbes représente en réalité le stade auquel l'objet se situe actuellement, et le stade auquel nous pensons que le futur de l'outil est.
Plus concrétement, il nous a semblé pertinent de placé le set de cuisine actuel dans un stade de maturité concrète mais avec quelques améliorations.En effet le set de cuisine existe depuis les débuts de l'humanité, son développement est largement aboutit malgré le fait qu'on améliore encore l'ergonomie, le poids, le revêtement....
Quant à l'objet futur, nous pensons qu'il est en cours de développement, les industriels prennent conscience que les enjeux de notre siècle sont de loger les 10 milliards d'habitants que nous seront d'ici 2050, mais également le désir d'être toujours plus efficace et rapide dans nos actions quotidienne. Ainsi le set de cuisine peut faire partie de ces nouveaux enjeux du siècle et donc être amené à subir des changements en accord avec ceux-ci.

Lois d'évolutions

Les lois d'évolutions constituent une phase importante de l'analyse d'un produit déjà existant selon la méthode TRIZ. Ces 9 lois doivent nous permettre d'évaluer le potentiel d'évolution de notre système.
Explicitons rapidement ces lois (sur notre système) pour mieux comprendre ce diagramme :

Loi 1 : Intégralité des parties.
La loi doit permettre d'évaluer si l'ensemble des éléments du système sont présents et d'évaluer à quel point les éléments sont intègres dans le système, vis à vis de notre fonction principale.

Loi 2 : Conductibilité énergétique.
La loi évalue le degré auquel les composants de notre système laissent passer l'énergie sans encombre. L'énergie de notre système est mécanique! (energie nécessaire à assumer la fonction principale utile.)

Loi 3 : Harmonisation.
La loi évalue le degré de concordance des parties vis à vis de notre fonction principale utile : l'organisation des aliments.

Loi 4 : Idéalité.
La loi juge de la proximité entre un set de cuisine actuel et l'idéalité : un set organisant les aliments seul, ayant un volume nul, poids nul, ne nécéssitant aucune énergie à l'organisation.

Loi 5 : Développement inégal.
Ce critère pondère si l'évolution de notre système résulte d'un développement plus ou moins égal entre l'ensemble de ses parties : courvercle, manche, récipient...

Loi 6 : Transition au supersystème.
Juge du potentiel du développement restant de notre système vis à vis de notre fonction. Quand ce potentiel est épuisé, un super système s'impose pour assumer la fonction principale (et plus). Le système tend vers sa disparition face au super système.

Loi 7 : Transition vers le microniveau.
C'est une évaluation de la nécessité de transition vers un autre état (Solide-Granulés-Liquide-Champ-Plasma) de l'organe de travail afin de mieux réaliser la fonction principale. Nous jugeons, par exemple, si l'organisation des aliments dans un organe liquide est-elle ineluctable?

Loi 8 : Dynamisation. 
Pondère l'état de dynamisme (vu comme flexibilité) vis à vis de sa controlâbilité. Evalue si un set gagnerait-il à être plus souple sans perte de contrôlabilité.

Loi 9 : Accroissement substances-champ.
Evalue si le système nécessite de nouvelles associations de type susbtances-champs afin d'améliorer la fonction " organisation ". 
Exemple : Est-il nécessaire que notre set cuisine/achète/pèse/... des aliments pour mieux les organiser? 

Selon ces critères, le logiciel STEPS nous fournit une suggestion de l'évaluation des lois. Cette suggestion apparaît en vert sur le diagramme. Notre jugement de ces lois apparaît en bleu. 

 

Paramètres & Poly-contradictions

L'objectif de cette étape est d'identifier les contradictions de notre système, qui constituent des possibilités d'évolution.

Pour cela, le logiciel pré selectionne des paramètres d'évolution (PE).  Ces PE sont des paramètre qui caractérisent notre système et qu'on ne veut qu'améliorer (ou diminuer repesctivement) ils ne constituent pas de contradictions.

A partir de nos paramètres d'évolution (PE) pré-définis et ceux que nous avons ajouté ; nous déterminons des paramètres d'action (PA) . Ils évaluent l'aspect positif ou négatif d'un paramètre A et son opposé A lié à un élément de notre système. Les PA engendrent des PE et constituent les contradictions.
Par la suite nous devons évaluer l'importance de nos PA et PE.

Afin d'évaluer nos PE et PA nous avons dressé deux scénarios :

Scénario 1 : Pour les étudiants et personnes vivant dans des logements à taille réduite. Les objectifs sont un faible coût, et un gain de place Scénario 2 : Pour les personnes en la recherche d'un outil pratique, évitant les multiplicités . l'efficacité est mise en avant

Dans un soucis d'efficacité, nous n'avons restitué ci-dessus que les évaluations du scénario 1. Nous choisissons de tratier ce scénario pour le reste de notre étude.

Les concepts de solution

Solution 1 :

 

Solution 2 :

Solution 3:

Solution 4:

Solution 5:                                   

Solution 6:                                   

 

 

 

La solution : CUIS'INSA

Dans la section SOLUTION du logiciel STEPS, nous avons évalué le poids de chaque PE. Suite à cette réévaluation, des liens se forment d'autres disparaissent. Les concepts de solution sont classé selon le nombre de contradictions qui sont résolues. En haut de ce classement on retrouve le concept 1.5 ; le set de cuisine à assembler.

 

Detaillons la solution

 

Voici donc la CUIS'INSA, pour comprendre réellement ce choix nous allons détaillé son fonctionnement. Elle répond donc à l'intitulé d'assemblage, en effet elle est composée de 3 parties.
 
Premièrement, une embase 3 en 1, elle est constituée de 3 plateaux s'emboitant par le haut grâce à des créneaux. Elle permet ainsi de choisir le plateau avec la taille la plus adaptée au contenu que l'on s'apprête à utiliser.
 
 
 
Deuxièmement, une enceinte à diamètre modulable copiée sur le modèle du moule à gateau. Cette enceinte jointée à sa base et se fixant à l'aide des mêmes créneaux peut donc se fixer au trois tailles de plateau, de plus sa matière siliconnée permet un nettoyage facile.
 
 
 
 
 
 
 
 
Enfin la poignée amovible qui reprend les technologies existantes et qui vient se fixer à n'importe quel endroit de l'enceinte en silicone par un système de "clips".
 
Ainsi ce set de cuisine prend très peu de place comparer à un lot de 3 poêles de différentes tailles, de plus on peut imaginer des enceintes à hauteur variable pour alterner entre poêles et casseroles.
 
 

Lien  fichier STEPS : https://drive.google.com/open?id=0B9_gMQK1vyCPQmRuUTFhdVhpcTg

 

Force est de constater que la CUIS 'INSA nous paraît être la solution la plus pertinente au terme de l'analyse du projet set de cuisine.
En effet la méthode TRIZ, par le biais du logiciel STEPS, a permit d'élaborer une analyse claire mettant en relief les contradictions du Set de cuisine, et par conséquent nous guidant vers une solution qui répondrait le plus possible aux problématiques majeures de l'objet.

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: