Trousseau de clés

Placez ici le résumé de votre projet

INITIATION A L'INNOVATION : LE TROUSSEAU DE CLE

INTRODUCTION

Le texte suivant est le compte-rendu de notre travail durant ce semestre d'éléctif en initiation à l'innovation. L'objet que nous avons choisi d'améliorer est le trousseau de clé.

Brève histoire de ce qui nous a orienté sur ce choix

Lorsque nous réflechissions à quel objet améliorer au début du semestre, plusieurs idées nous sont venues en tête. Nous cherchions un objet du quotidien qui ne nous satisfaisait pas, de par sa difficulté d'utilisation, ou encore de son développement pas assez poussé. Après avoir émis une liste de différents objets, nous avons décidés de choisir le trousseau de clé.

En effet, nous étions tout les deux d'accord sur le fait que ce dernier n'assurait pas assez bien sa fonction principale qui est d'oganiser des clés ensemble, mais aussi de par la difficulté que chacun rencontre lorsqu'il cherche à ajouter ou retirer des clés de son trousseau.

Nos motivations principales étaient donc de créer un trousseau qui permette de mieux organiser les clés, de réduire son encombrement et de faciliter la tâche d'insérer/retirer de nouvelles clés.

Méthodes utilisées

Pour parvenir à nos fins et de trouver plusieurs voies d'amélioration pour notre objet, nous avons eu recours à la méthode TRIZ et au logiciel STEPS. Les différentes captures d'écran qui illustreront le texte suivant proviennent de ce logiciel.

Ces derniers suivront un ordre chronologique, cela permettra de suivre notre démarche et notre progression.

 

I/ ANALYSE

INTEGRALITE DES PARTIES

La première chose demandée par STEPS est de remplir un tableau pouvant préciser le fonctionnement du système. Cela nous a permit de clarifier avec un schéma et des mots clairs le fonctionnement de notre objet. Nous avons donc rempli ce tableau dans le but premier de poser les bases pour savoir d'où nous partions.

 

Analyse multi-écrans

Faisant directement suite à l'analyse de l'intégralité des parties, l'analyse multi-écrans est la premièe étape fondamentale du projet, elle permet de défnir les évolutions qui ont été faites entre le modèle passé et le modèle présent et pose des questions sur ce que nous aurions envie d'améliorer. Cela nous a permit de nous orienter vers quelques voies d'innovation, en faisant émerger les premières idées, mais encore rien de très précis.

 

 

Nous avons donc pu voir que notre objet avait connu une évolution majeure par rapport à la version du passé : la possibilité d'ouvrir et de fermer l'anneau. Il y a aussi eu un allégement de l'objet, mais aussi une baisse de l'encombrement. Cela nous a donné des idées sur les choses à améliorer en le rajoutant à la liste de nos motivations premières.

Maturité du système

 

Une fois l'analyse multi-écran effectuée, nous avons du positionner notre objet dans le temps. 3 solutions s'ofrre a nous :

1_ l'objet viens d'entrer sur le marché, il est neuf, peu perfectionné et voué à évoluer.

2_ l'objet est en pleine expension dans le marché, il est perfectionné et utilisé comme tel.

3_ l'objet est en fin de vie, il n'est plus perfectionnable, il est voué à être remplacé.

 représente l'objet comme il est aujourd'hui.

 représente l'objet innovant que nous allons créer.

 

Nous avons décidé après de nombreuses recherches sur internet et une étude du marché de placer le trousseau de clé actuel comme étant un objet en pleine expansion. En effet, c'est un objet de tous les jours que tout le monde utilise sans même y prêter attention. Aussi, nous souhaitons faire de notre objet futur un objet innovant, c'est pourquoi nous l'avons placé sur une nouvelle courbe (courbe qui représente un nouvel objet qui remplacerai ce dernier).

ce diagramme nous a permis d'orienter déjà notre choix futur, notre facon de contribuer à l'objet.

Lois d'évolutions

 

 

Ce diagramme représente les points innovants et les points a innovés du trousseau de clé à l'état actuel. Les innovations sont séparées en 9 compartiments que nous pouvons voir sur l'image ci-dessus.

L'exercice sur ce schéma consistait a emmetre une hypothèse pour chaque point à innover ( point qui n'est pas au maximum sur le schéma) nous avons donc rempli ces points avec beaucoup d'interêt et d'imagination puisqu'aucunes limites n'etait donnée. voici la liste des hypothèses pour chaque sections :

1_ Innovations maximales.

2_Un anneau du trousseau de clé qui est ouvrable avec un système de ressort à la manière d'un mousqueton.

3_ Innovations maximales.

4_ Ouvrir l'anneau a l'aide d'un aimant.

5_ Des cles plus évolué sous forme numérique( boutons sur une télécomande) qui permettrai d'évoluer encore plus l'anneau qui est bloqué par le statut        actuel des clés.

6_ Innovations maximales.

7_Changement de materiaux de l'anneau. / changement d'état du système afin d'enrober les clefs pour les ajouter a l'anneau puis solidification.

8_Un anneau du trousseau de clé a la forme de la main pour une ergonomie accru, on obtiendrait aussi une meilleur prise en main lors du tournage            dans la serrure grace a la partie rigide.

9_Un trousseau de clé qui organise mieux les clés et qui permert de selectionner la clé voulue à la manière des stylos 4 couleurs, cela améliore aussi le transport dans la poche (confort).

 

 

Paramètres et poly-contradictions

Dans cette partie, nous avons commencé par définir quelles étaient les nécessités de l'objet (PA). Ces nécessités seront les voies dans lesquelles nous innoveront par la suite. Nous avons complété ces PA par les propriétés, induites par les PA, qui diminuent ou augmentent selon si l'on souhaite innover dans un PA ou un autre.

Cela nous a permit d'entrevoir les premières contradictions lorsque nous choisissont d'améliorer une partie plus qu'une autre. 

En effet, concevoir un anneau ouvrable augmente sa praticité mais augmente aussi son prix.

Ce tableau nous permet aussi de commencer à établir des priorités entre les contradictions en les pondérant. Par exemple, la facilité d'insertion des clés sur l'anneau est à améliorer par rapport à la fonction assurée par l'objet actuel, alors que le poids de l'objet actuel n'est pas nécessairement à améliorer.

 

 

 

 

 

 

II/ Résolution

 

En finalité de la méthode TRIZ, nous avons maintenant tous les outils nécessaires pour commencer à trouver des solutions et innover le produit. Cela se fait grâce à la partie "résolution" du logiciel.

Contradictions proposées

 

 

 

Ce schéma très visuel représente les contradctions décrites dans la partie précédente de manière pondérée, en fonction de l'importance de la contradiction et de sa fréquence d'apparition. En les regardant, nous avons su quelles contradictions étaient les plus importantes à résoudre. 

Nous avons donc tenté d'en résoudre trois (celles qui paraissaient importantes à nos yeux et qui ressortent dans le schéma).

Plusieurs méthodes sont proposées par le logiciel, nous avons essentiellement utilisé la solution des "méthodes de séparations" car elle nous permettait de réfléchir d'une autre manière vis-à-vis de la contradiction.

Ci-dessous, la principe de la méthode présentée dans un exemple : 

 

 

Une seconde méthode pour résoudre nos contradictions était d'utiliser la fonction matrice du logiciel qui visait à s'inspirer de solutions déjà trouvées dans des contextes semblables. Ces solutions sont triées en 40 principes d'innovation. 

Exemple :

Principe 2 : l'extraction : extraire (enlever ou séparer) de l'objet une partie ou propriété inutile.

Principe 11 : la prévention : compenser le manque relatif de fiabilité de l'objet par des mesures préventives.

 

On peut voir d'après le graphique que les ingénieurs ayant rencontré la contradiction entre une bonne praticité et un prix faible ont utilisé le principe 35 (changement d'état physique et chimique de l'objet) à 11%.

Les innovations sont présentées sous une forme de base de données : 

 

 

 

Au regard du schéma avec les bulles, nous avons aboutis la résolutions de trois contradictions, qui nous ont permis d'aboutir à 3 solutions.

 

III/ Solutions proposées

Pour illustrer le principe de résolution de la méthode TRIZ nous avons choisi de l'adapter a la contradiction de l'ouverture/fermeture de l'anneau.

 

Pour commencer nous avons résolu cette contradiction avec la méthode de séparation. L'onglet de transition systémique nous a permis d'entrevoir une première solution :

 

  

cette solution propose un labyrinthe que doit parcourir la clé afin de loger sur l'anneau, il est aisément possible d’insérer la clé mais difficile pour elle de faire marche arrière toute seule. Aucune difficulté d'insertion donc. Le poids de l'objet ainsi que son prix restent tout deux inchangés par rapport à l'ancien produit.

 

La deuxième et troisième solutions proposées ont pu voir le jour grâce au diagramme de lois d'évolutions. En effet la deuxième solution apporte un nouveau principe mécanique connu par les ingénieur et utilisé a plusieurs reprises. On le retrouve dans la fonction matrice du logiciel qui répertorie les grands principes d’innovation pour résoudre une contradiction.

 

Cette solution facilite l'insertion de la clé, elle augmente la praticité en augmentant que très faiblement son prix.

Pour la troisième solution nous voulions montrer l'importance du diagramme de maturité d'un système. En effet nous avons placé notre objet innové sur une nouvelle fonction et au début de la courbe. Cela implique la création d'un nouvel objet qui remplacerai l'ancien. Il nous a donc fallut créer un nouvel objet qui remplit la fonction utile de l'anneau et qui reste a un prix abordable tout en améliorant sa praticité. Nous avons abouti sur cette solution.  

 

 

 

Cette solution proposée augmente grandement la praticité d'utilisation de l'objet, de plus les clés sont ordonnées, organisées sur « l'anneau » qui est maintenant un ensemble de crochet. Sa fine épaisseur et sa silhouette légèrement incurvée permet de ne pas ressentir de gène une fois dans la poche. Les points négatifs sont la quantité limité de clé sur l'anneau et un prix plus élevé.

Un objet qui est bien au début de sa maturité puisque beaucoup d'innovations peuvent naître de cette idée, un design élégant puisqu'il laisse apparaître une surface qui laisse place a la création, une augmentation de la capacité, etc.

 

Avec ces trois solutions nous avons put montrer les voies de résolutions de la méthode TRIZ.

Il est aisé de trouver des solutions technologiques, cette méthode offre une grande possibilité de résolution et une ouverture d'esprit quand au moyen de l'innover.

Nous avons donc ici 3 solutions ayant des prix différents et répondant à des besoins l'étant aussi. Cependant nous préférons l'idée que nous avons eu avec le boîtier de clés, elle est la plus originale des trois.

 

 

FICHIER STEPS : https://drive.google.com/file/d/0B8XslnIW4GU4VnVobEgwb1hnOFk/view?usp=sharing

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: