Le Réverbère/Lampadaire

Introduction

 

Dans la cadre du module électif Initiation à l'ingénierie de l'innovation, il nous a été demandé de générer des concepts de solution à l'aide de la méthode TRIZ. Pour cela, nous avons suivi pas à pas le processus de conception de solution proposé par le logiciel STEPS.

Nous avons décidé d'étudier le cas d'un objet à la fois complexe, centenaire et omniprésent dans la société urbaine de nos jours : le reverbère aussi appelé lampadaire urbain.

fonction d'un lampadaire :

Un lampadaire est un objet permettant l'illumination d'un environnement, la plupart du temps urbain, il est une sorte de module de sécurité puisqu'il a pour mission d'éviter les accidents sur la voie publique dûs au manque de vision.

 

Etat de l'art 

Les premiers modèle de lampadaire sont apparus au début du XXème siècle, ils fonctionnaient à l'huile pétrole gaz, et nécessitaient un allumeur de reverbère pour leur mise en marche. A ce moment le réseaux de reverbère n'était pas aussi étendu que maintenant et seuls les quartiers aisés des plus grandes villes en profitaient.

Suivirent ensuite avec l'essor de l'énergie electrique, les lampadaires reliés au réseau urbain qui alimentaient les foyers. Ce sont les lampadaires les plus répendus actuellement, et l'image que l'on se fait de cette objet.

Quant à aujourd'hui, avec l'interêt porté aux questions environnementales toujours plus insistant, les innovations en matière de lampadaires tendent à reduire leur consommation électrique, et à favoriser l'éco-conception. On trouve ainsi des lampadaires autosuffisant, couplés à un panneau solaire leur fournissant l'énergie elctrique nécessaire, ou encore une invention récemment mise en place dans la belle ville de Toulouse : le lamdaire qui se recharge grâce à l'énergie cinétique depensé par les passants sur le trottoir auquel est relié le lampadaire.

 

(photos)

Analyse

Graphique d'intégralité des parties

Dans un premier temps, le processus débute en identifiant tous les composants de l'objet étudié ainsi que les fonctions remplies par ces dernières . L'association des éléments constituant le lampadaire et ces fonctions engendre le graphique d'intégralité des parties ci-dessous :

(Capture d'écran)

 

Analyse multi-écran

L'analyse multi-écran est la seconde étape dans la méthode TRIZ. Elle consiste à visualiser l'objet en question selon différents contextes, à savoir l'analyse du super système au cours du temps, du sous système et du système.

Ci-dessous, la capture d'écran de notre analyse multi-écran sur le lampadaire.

(Capture d'écran)

 

Maturité du système

Ensuite, dans le but de définir l'avancement actuel de la vie de l'objet, le stade ou il en est dans son cycle de vie, on analyse la valeur en fonction du temps.

Sur le graphique ci-dessous on peut distinguer deux courbes : 

-une première courbe permettant de représenter à quel stade de son développement l'objet est.

- Partie orange : l'objet est en début de vie, son développement est tout juste amorcé, sa phase de recherche et développement est en cours.

- Partie verte : l'objet est en milieu de vie, il est fonctionnel, son optimisation est en cours.

-Partie rouge : l'objet est en fin de vie, sa mort est imminente.

- La seconde courbe permet de répresenter la démarcation du produit futur par rapport à celui du présent.

Dans notre cas, nous avons choisi de placer le produit présent en fin de phase de d'optimisation du produit puisque nous considérons que l'omniprésence des lampadaires fait preuve de son optimisation. Nous avons donc placé l'objet futur sur une autre courbe pour insister sur sa différence par rapport au produit actuel (déjà optimisé).

(Capture d'écran)

 

Lois d'évolution

Les lois d'évolution d'un système caractérisent la capacité de ce dernier à se développer, à évoluer selon ceraines lignes directrices appellées lois dénombrable au nombre de 7 lois //phrase de merde.

 

 

 

Résolution

 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: