Innov'INSA: Projet selfie-stick

Le module Innov'INSA a pour but de nous initier à l'innovation via la méthode TRIZ, méthode optimisée d'innovation reposant sur une approche algorithmique, élaborée par l'étude des réflexes des acteurs de l'innovation.

 

Dans ce but nous nous sommes accordés pour travailler sur le selfie-stick. Il s'agit pour nous de connaître l'évolution qu'a connu l'objet jusqu'à aujourd'hui, par ses améliorations, ses contradictions et son fonctionnement, afin d'en déduire la continuité en y apportant de nouvelles fonctionnalités ou en en améliorant certaines déjà existantes, le but étant d'atteindre un objet toujours plus abouti.

 

Ce document regroupe donc les différentes étapes de notre démarche qui nous a conduit à la présentation d'un prototype pour le selfie-stick du futur.

 

Historique

Nous avons constaté qu’il existait déjà un moyen pour prendre les selfies : l’appareil photo équipé d'un retardateur fixé sur un trépied.

La création du selfie-stick moderne date de 2005, avec le dépôt d'un brevet par un Canadien. Il est commercialisé en 2011 aux États-Unis. Il a ensuite connu un grand succès en Asie, particulièrement en Corée du Sud qui a d'ailleurs réglementé sa commercialisation comme dispositif de télécommunication.

La première génération de selfie-sticks était composée d’une perche plastique et d'un commandeur bluetooth. Il n’était pas stable et il était impératif de l’avoir chargé avant utilisation. Suite de l’évolution, le selfie-stick d’aujourd’hui est composé d’une perche d’acier ou de fibre carbonique et la commande est transmise par un câble audio.

 

查看原始图片

Image l’appareil photo fixé sur un trépied

Selfie StickS in Kenya at 600 bob only at Avechi.com

 

Image Selfie-Sticks

 

 

 

Analyse multi-écrans

 

La première étape de notre démarche fut l’analyse multi-écrans. L’objectif principal de cette étape de la méthode TRIZ est de représenter le système auquel on s’intéresse ses améliorations potentielles. Cette étape permet d’analyser le système, ses sous-systèmes et ses sur-systèmes en comparant l'objet étudié dans son état actuel par rapport à son état antérieur.

 

 

Lois d'évolution

 

    1-  Pour l'intégralité des parties, dans le cas de selfie-stick, la fonction principale, la commande la prise de photo, est parfaitement remplie par le système actuel. Nous avons donc placé le curseur au plus haut niveau pour ce critère ci.

 

    2- Pour la conductibilité énergétique, nous avons placé le curseur au troisième échelon car le rendement énergétique de l'objet pourrait être optimisé. En effet, l'objet consomme une énergie électrique relativement importante, et il est nécessaire d'apporter de l'énergie "mécanique" pour tenir la perche.

 

    3- Pour l’harmonisation, nous avons  placé le curseur au quatrième échelon car nous considérions que le selfie-stick remplit sa fonction principale. Cependant, certains éléments tels que la stabilité et la visibilité dans les photos pourraient êtr e optimisés.

 

    4- Pour l’idéalité, nous avons placé le curseur au troisième échelon car le poids et le volume de l’objet sont des paramètres qui pourraient être améliorés.

 

    5- Pour le développement inégal,  nous avons placé le curseur au deuxième échelon car la flexibilisation de l’objet apportée est un paramètre  qui diminuerait la solidité interne du matériau (fils électriques), diminuant sa durée de vie. D'autres paramètres de developpement, tel que la taille de l'objet sont aussi difficilement améliorable, car ils rentrent en compte dans le fonctionnement intrasèque du produit.

 

    6- Pour la transition au super système, Nous avons placé le curseur au cinquièle échelon car cet objet pourrait être fusionné avec l’appareil photo, devenant ainsi un super système.

 

    7- Pour la transition vers le micro-niveau, Nous avons placé le curseur au cinquième échelon, car l’objet pourrait être substitué par un champ magnétique qui pourrait remplir la même fonction (stabilisé un appareil pour prendre une photo à distance) tout en réduisant sa masse et son volume à 0.

 

    8- Pour la dynamisation et la contrôlabilité, nous avons placé le curseur au 5éme échelon car l’enclenchement mécanique du dispositif (appui sur un bouton), pourrait être remplacé par un système électromagnétique (capteur photosensible, lecture des ondes cérébrales…).

 

    9- Pour l’évolution par la synthèse Substances-Champs, nous avons placé le curseur au premier échelon, car les améliorations envisagées apporteraient de nouvelles fonctionalités à l’objet, mais au prix de coûts de développement et d'usinage énormes.

 

 

 

 

Paramètres et polycontradiction

Nous avons déduit de nos analyses que les paramètres d’action les plus importants pour l’évolution de notre objet sont les suivantes :

Déclanchement de l’appareil : il s’agit d’un moyen simple et efficace de déclencher l’appareil photo du téléphone portable à partir de la poignée ;

Flexibilité de la perche : on parle ici d’une fonctionnalité qui permet de plier et d’adapter la forme de la perche afin de faciliter la prise de photo sous divers angles, et que la perche n’apparaisse pas sur la photo ;

Support : c’est la partie du selfie-stick destinée à recevoir le téléphone portable.  

Batterie auxiliaire : cette idée consiste à ajouter au selfie-stick une batterie rechargeable que l’on brancherait au téléphone portable afin de le recharger en même temps que l’on prend des photos, étant donné que cette utilisation du téléphone consomme de la batterie.

Nous avons alors dressé la liste des paramètres d’évolution qui nous semblaient les plus influents et les plus pertinents pour balancer les différents paramètres d’action. Cela nous a permis d’identifier le paramètre d’action qui aura la plus grande impact.

 

Utilisation de la matrice time to inovate et détermination des principes à modifier.

 

Nous avons donc sélectionné à partir des poly-contradictions le paramètre d’action avec le poids positif le plus important. Ainsi que les 2 Paramètres d’évolution impactant le plus sur celui-ci.

Nous avons donc choisi :

-La flexibilité de la perche comme PA.

-La maniabilité et la Stabilité comme PE.                                                                                                           

Nous avons ensuite utilisé la matrice time to inovate afin de déterminer les principes que nous devrons suivre pour modifier notre appareil et permettre son innovation.                                 

Nous avons rempli la première partie de l’interface de la manière suivante :

Puis nous avons sélectionné les familles de paramètre d’ingénierie.
• Pour la stabilité : -Stabilité de l’objet (13)
• Pour la maniabilité : -Masse d’un objet mobile (1), forme (12) et facilité d’utilisation (33).


Au final les trois premiers principes que nous avons retenus sont :

·         La segmentation (1).

·         Le changement d’état physique et chimique d’un objet (35).

·         L’homogénéité (33).

 

Prototypes

Nous avons donc trouvé les idées suivantes :

·Un Selfie-Stick avec un support modulable/démontable pour pouvoir s’adapter à tout type de smartphone (Segmentation).

·Un Selfie-Stick avec une perche flexible, qui permet de choisir facilement l’angle de vue et de ne pas voir la perche sur la photographie (Changement d’état physique et chimique de l’objet).

·         Un Selfie Stick avec une batterie auxiliaire (Homogénéité).

 
   

Nous avons aussi envisagé la possibilité d'assembler nos idées pour obtenir un selfie-stick d'autant plus efficace:

Conclusion

 

Le protocole proposé nous a permis d'intervenir au cœur de l'innovation, en s'attaquant à divers aspects que nous aurions probablement négligés si nous avions dû tenter d'innover sans connaître la méthode TRIZ.

 

Nous avons finalement pu aboutir à un objet qui voit ses fonctionnalités de base inchangées, mais ses fonctionnalités secondaires changées, entraînant des changement dans l'ordre des contradictions, et ce dans le but d'augmenter son idéalité, à travers le selfie-stick avec la perche flexible, qui nous semblait finalement la plus pertinente.

 

Pour finir voici le lien vers notre fichier STEPS: https://drive.google.com/file/d/0B4yrLwetpgsGZnpLOGVHTHpiYVU/view?usp=sharing

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: