Innov'INSA: Poubelle

Lien vers la page STEP de notre projet Poubelle : https://drive.google.com/open?id=0B7zrJlQqOvNJaHNLdzVqTkxlT3M

Introduction

 

Dans le cadre du module Innov-INSA, nous avons dû faire évoluer un objet grâce à la méthode TRIZ, méthode inventée par Genrich Altshuller qui par l’intermédiaire d’une résolution de contradiction nous permet d’innover.

L’objet que nous avons choisi est la poubelle, car c’est un objet du quotidien qui pose problème à un bon nombre d’utilisateurs. Cet objet n’a pas énormément évolué depuis sa création, il semble donc important d’innover dans ce domaine pour faciliter la vie des utilisateurs.

 

I) Etat de l'art

Définition: Une poubelle est un récipient muni d'un couvercle destiné aux ordures ménagères (d'un immeuble, d'une maison). Le terme poubelle voit le jour en 1884 et provient du nom de son inventeur éponyme, le préfet de la Seine, Eugène Poubelle.

C’est à l’époque d’Eugène Poubelle, que cet objet est crée grâce à un arrêté préfectorale relatif à l’enlèvement des ordures ménagères et pour lutter contre l’entassement des déchets dans les rues de paris.

L’arrêté précise la dimension des récipients (de 80 à 120 litres et moins de 10kg à vide).
Les poubelles sont généralement fabriquées à base de polyéthylène haute densité (PEHD) ou de polypropylène (PP) et mises en forme par moulage par injection.

 

Poubelle classiques

 

 

Poubelle modernes

 

 

 

Intégralité des parties

Dans un premier temps nous avons effectuer une FPU. La FPU nous a permis de bien centrer le projet et d'analyser toutes les parties qui le composent et donc les relations existantes permettant à l'objet d'effectuer sa fonction principale.

 

II) Analyse multi écran

 

Après avoir réalisé la FPU, nous nous sommes attaqué à l'analyse multi-écran sur lequel est situé l'objet actuel, l'objet dans le passé, et les possibilités future pour l'objet.

Nous rentrons tout les critères et cela nous permet de cerner lesquels posent problèmes et ainsi les améliorer.

 

 

III) Lois d'évolutions

 

 

 

Loi 1 : intégralité des partie

La seule possibilité que l'on voit c'est de remplacer l'homme par de l'automatisme, c'est pour cela que nous donnons la note de 2.

Loi 2 : conductibilité énergétique

A cause du poids assez conséquent des poubelles, nous devons utiliser pas mal d'énergie pour les déplacer et pour les vider. Nous choisissons alors le niveau 2.

Loi 3 : harmonisation

La poubelle d'aujourd'hui est très ergonomique, nous ne voyons pas de perspective d'amélioration, nous attribuons donc une note de 4.

Loi 4 : idéalité

L'homme est indispensable dans le fonctionnement de la poubelle d'aujourd'hui. Afin d'améliorer les performances, il est souhaitable que l'homme n'intervienne plus dans le fonctionnement de la poubelle, nous choisissons alors la note de 2

Loi 5 : développement inégal

Tous les composants de la poubelle ont été améliorés, aucun d'eux n'est en retard par rapport aux autres, nous attribuons alors la note de 5.

Loi 6 : transition au supersystème

La poubelle à la possibilité d'avoir des fonctions supplémentaires, tels que un broyeur, une balance, nettoyeur... elle pourra donc regrouper plusieurs fonctionnalité en un seul produit. Nous attribuons donc la note de 3.

Loi 7 : transition vers le microniveau

Notre système est clairement au stade solide. cependant nous pourrions très bien imaginer un champs magnétique ou autre qui absorbe les déchets. Même si cela parait technologiquement et économiquement impossible, notre objet n'est qu'au premier stade de cette évolution. Nous attribuons donc la note de 1.

Loi 8 : dynamisation

La poubelle d'aujourd'hui est déjà bien flexible pour l'utilisateur (Couvercle en pivot, roue) cependant il est possible d'ajouter une certaine souplesse à la poubelle qui nous permettrais d'augmenter sa capacité, son ergonomie, son utilité etc... nous attribuons donc la note de 3.

Loi 9 : accroissement substance-champ

La poubelle pourrait remplir d'autre FPU, mais du fait de son poids et de son encombrement assez conséquent les possibilités sont réduite.

 

IV) Polycontradictions

Lors de la résolution, les contradictions recontrées ont été séparées en deux catégories de paramètres:

- Les paramètres d'action (PA) caractérisant l'objet

- Les paramètres d'évaluation (PE) agissant sur les PA

Nous avons décider de choisir un PA par élement de la poubelle et lier chaque critère PE qui agissent sur le PA soit en améliorant ou en le dévalorisant. De base, nous avons déterminé trois éléments de la poubelle: 

Le contenant, le couvercle et les roues (cas pour une poubelle d'extérieur, notre sujet)

 

V) Paramètres et polycontradictions

Nous avons attribués une note à chaque PE pour définir quel PA a le poids le plus important. Voici les notes que nous avons choisis.

PE1 Durée de vie: Note de 8. Les matériaux polymères résistent beaucoup moins que les matériaux métalliques. La durée de vie de la poubelle d'extérieur est très important car l'environnement n'est pas favorable.

PE2 Design: Note de 2. Le design actuel ne s'adapte pas à l'environnement citadin et notre poubelle étant une poubelle d'extérieur, le design compte peu par rapport à ces fonctionnalités

PE3 Ramassage rapide: Note de 6. Le ramassage des poubelle est plus rapide de nos jours nous n'avons donc pas la necessité de l'améliorer fortement.

PE4 Stockage ordure: Note de 10. Les ordures sont stockées la plupart du temps dans des sacs poubelle.
PE5 Resistance de la poubelle: Note de 8. Résistances aux nouvelles contraintes de ramassage (Automatisation camion poubelle)

PE6 Coût: Note de 5. L'apparitions des matériaux polymère a permis de baisser les coûts de production.
PE7 Mobilité: Note de 8. L'apparition des roues a permis de déplacer aisément la poubelle.

PE8 Poids: Note de 7. L'apparition des matériaux polymère a permit de baisser le poids de la poubelle.

 

VI) Phase de résolution

Contradiction proposée

Nous avons choisis le critère numéro 2 pour chercher nos solutions. Ce critère est pneumatics and hydraulics structures.

 

VII) Concepts de solutions

1ère solution

La première solution que nous avons imaginé est une poubelle étant composée à sa base d'un cousin d'air comme un Aéroglisseur, permettant a celle-ci de se déplacer aisément lorsque le coussin d'air est glonflé. Celle-ci répondra également au critère de la stabilité puisque lorsque le coussin d'air sera dégonflé la poubelle restera sur place.

Voici une représentation de ce que pourrait être notre poubelle:

2ème solution

La seconde solution que nous avons imaginé est une poubelle gonflable. La capacité de la poubelle sera ajustable. La poubelle pourra être glonflé et dégonflé à souhait. Cette poubelle sera étagée. Chaque étage sera gonflée pour augmenter la capacité.

Voici une représentation de ce que pourrait être notre poubelle:

 

Conclusion

Pour conclure, le projet Innov INSA à été enrichissant. Le fait de découvrir la méthode TRIZ nous à permis d'ouvrir notre esprit sur l'innovation, d'approfondir nos recherche d'idée nouvelle et de les mettres en oeuvre pour nos solutions.

Grâce à cette méthode TRIZ nous avons pus améliorer et proposé des solutions rapidement sur un objet du quotidien qu'est la Poubelle. Ce projet nous a cependant demandé une quantité non négligeable de travail personnel notamment en terme de recherche d'objet, de contradictions, d'optimisation et de solutions.

Le travail d'équipe est un des points positif de cette expérience car les idées de chacun sont bonnes à prendre et sont utile pour avancer dans le projet. Ce projet a été une démonstration de ce que pouvait être une démarche créative de recherche de produit ou de processus au sein d'une entreprise.

 
 
 

Espace Membres

  • over a year ago

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter...

Email: